Vue dans la tête… d’une amoureuse de la nature

Texte | Geneviève Blais

Hey ! J’vous présente,
L’une de mes « séries télévisées » préférées du temps des fêtes :
« Un séjour à l’Ébranché ! »

(Lire mentalement le paragraphe qui suit avec la voix grave d’un homme, tel un narrateur de film) :

« Présentation globale du film :
Lieu du tournage :
L’Ébranché ! Hébergement en forêt, à St-Bruno-de-Kamouraska,
Situé dans la région du Bas-Saint-Laurent, Québec, Canada.

Types de plateaux de tournage :
Un wigwam.
Une forêt éloignée de toute civilisation, sans aucun accès au réseau.

Personnages principaux :
Geneviève Blais, dans son propre rôle.
Guillaume Pigeon, aussi dans son propre rôle (qui n’a rien à voir avec un pigeon).

Personnages secondaires :
Dans la catégorie animaux de la faune : 3 mésanges du Canada,
1 hermine avec son pelage blanc hivernal, quelques écureuils,
1 corbeau qui parle croate, plusieurs mésanges à tête noire, des geais bleus et quelques corneilles.
Dans la catégorie des êtres humains : les habitant·e·s du village de St-Bruno-de-Kamouraska, puis les habitant·e·s du village de St-Pascal-de-Kamouraska.

Langue du film :
Français.
Version sous-titrée disponible également en anglais. »

(Fin de la narration.)

Bon,
Vous constatez bin que c’pas une « série télé » pour vrai que j’vous présente !
C’est en fait un bel endroit,
Qui nous a fait triper, moi pis mon chum,
Qui nous a permis de « décrocher »,
De « relaxer », de créer,
Qui j’espère, vous donnera l’goût, vous aussi, d’essayer ça !

J’ai loué un wigwam pour 3 jours et 2 nuitées.
C’était une première pour nous.
On était loin de s’douter que nous pouvions vivre une telle expérience,
À 35 minutes de Rivière-du-Loup.

J’vous entends m’dire : « Mais c’est quoi, un wigwam ? »
C’est une sorte de tente, en forme de demi-bulle,
Faite de toiles épaisses avec plein de fenêtres, nous permettant de voir la nature tout autour, pis de se coucher en r’gardant le ciel étoilé.
C’est hot, han ? !
À l’intérieur, on y retrouve entre autres :
Un poêle à bois, 2 futons, un kit de vaisselle, un poêle Martin, des
chandelles pis des allumettes en masse !
C’tait parfait pour nous !
Tout ce dont on avait d’besoin !

Dehors, à proximité du campement, on avait accès à une toilette sèche.

Super propre d’ailleurs, c’est génial, han ? !

On avait également un sentier à proximité,
Nous donnant accès à la belle rivière Saint-Denis.

C’tait beau d’voir les glaces se détacher et être emportées par le courant !

On a terminé notre séjour,
En visitant les villages petits, mais très charmants, de St-Bruno et de St-Pascal-de-Kamouraska.

(Lire mentalement le paragraphe qui suit avec la voix grave de l’homme narrateur du film en début de texte) :

« C’est ce qui termine le film !
En espérant que le pop-corn était bon, pas trop beurré, pas trop salé,
Et que le “visionnement” vous a donné envie de découvrir cet attrait touristique de la région ! »

À propos de Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Marché Logique : Acheter local à l’année

Texte et photo | Marie-Amélie Dubé Mue par de nombreuses préoccupations d’ordre socio-écologique, Karianne Bastille, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *