Accueil / Nos sens / La Réflexion / Voyager en étant handicapée, ça veut dire quoi ?

Voyager en étant handicapée, ça veut dire quoi ?

 

par Isabelle Sauvé | photos Pierre Bernard

 

Tout d’abord, faire une liste des choses à faire, donc :
1. Sélectionnez où on veut aller ;
2. Trouvez la ou les compagnies de transport adapté ;
3. Trouvez la carte de la ville ;

juin32
4. Sélectionnez les endroits, les choses à faire, à voir, à goûter ;
5. Sélectionnez l’endroit où dormir tout en vous assurant qu’il est adapté ou qu’il peut accueillir des personnes handicapées ;
6. Contactez la compagnie qui fera la liaison entre votre ville de départ et votre destination finale. Demandez aussi le formulaire pour obtenir la carte québécoise d’embarquement qui vous donnera le droit de faire une réservation pour un autocar adapté ;
7. Préparez soigneusement votre itinéraire avec les choses que vous voulez faire en ayant un agenda où vous conserverez tous les numéros de téléphone et toutes informations pertinentes, et donnez une copie de ce que vous ferez à vos proches afin qu’ils puissent vous joindre rapidement en cas de besoin ;
8. Préparez aussi soigneusement vos bagages ; aucune pièce ou aucun morceau de vêtement ne doit être inutile. Privilégiez des vêtements que vous pourrez porter en plusieurs occasions. Pensez à apporter une petite couverture qui vous servira à plusieurs usages de même qu’une boîte à lunch qui contiendra des choses que vous pouvez manger froides ou chaudes ;

juin33
9. Si vous voyagez en fauteuil roulant, demandez à votre fournisseur de fauteuil roulant d’effectuer une vérification de celui-ci avant votre départ et demandez, si possible, des chambres à air en cas de crevaison. Demandez le nom d’une entreprise dans la ville où vous allez qui pourra changer votre pneu ou effectuer quelques réparations en cas de gros pépin. C’est rassurant et important de connaître ces informations ;
10. Ayez du plaisir pendant votre voyage et n’hésitez pas à utiliser l’humour dans toutes situations, car ça fait baisser le niveau de stress ;
11. À votre retour, envoyez une carte ou un mot de remerciement à ceux qui vous ont transporté durant votre séjour, car ça fait plaisir à recevoir et, croyezmoi, les gens se rappelleront de vous.

 

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Petits gestes écologiques à adopter au quotidien

texte et photo Catherine Roy   On le sait, parler d’environnement et d’empreinte écologique à ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *