Vouloir plus que l’autre…

Texte | Nadine Pelland, Centre d’entraide l’Horizon

Est-ce que ça vous est déjà arrivé de sentir que vous voulez plus que la personne que vous tentez d’aider ? Avez-vous déjà ressenti cette impression de « tourner en rond », comme quand une seule personne rame dans une chaloupe où sont assises deux personnes avec chacune leur rame ? On veut tellement pour l’autre ! On pense savoir comment l’aider. On met de l’énergie, on fait des efforts en étant certain.e que ce que nous faisons l’aidera vraiment. Cependant, l’autre ne semble pas faire d’effort. On a l’impression qu’il.elle ne prend pas notre aide au sérieux, qu’il.elle ne reconnaît pas la valeur ce qu’on fait pour lui ou elle…

Une bonne discussion ouverte et respectueuse pourrait aider à dénouer ces moments déplaisants. Je pense que je sais comment aider l’autre, mais suis-je absolument certain.e que ma façon d’aider est celle qui est nécessaire à l’autre ? Peut-être qu’il.elle n’est pas encore rendu.e là, et peut-être ne s’y rendra-t-il.elle jamais parce que ce n’est pas la voie qu’il .elle choisira. Ceci ne veut pas dire que ce n’est pas une bonne voie pour lui.elle ! Peut-être que je choisis moi-même l’objectif à atteindre, mais qu’il n’est pas partagé par celui ou celle que je veux aider.

Parfois aussi, la meilleure des solutions, c’est de lâcher prise, de se montrer disponible et aimant.e, attentif.ve et à l’écoute, mais d’attendre que l’autre fasse des demandes claires. Et respecter nos limites ! Si je sens que je « rame » tout.e seul.e, j’ai déjà dépassé mes limites. Alors, soyez attentif.ve à vous !

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Un toit pour nous est lancé au KRTB!

Texte | Hélène Lévesque, chargée de projet Photo | Patric Nadeau Ça y est, Un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *