Vivre sa grossesse sereinement, est-ce possible ?

Texte | Marie-Josée Tremblay, Ph. D. en psychologie
Photo | Jouly Expérience

Que vous soyez dans le camp des mamans sceptiques ou des confiantes face à cette question, cet article est pour vous. À titre de psychologue clinicienne et chercheuse en psychologie (Ph. D.), mon propos a pour buts de : 1) vous introduire au concept de méditation pleine conscience, communément appelé « mindfulness » ; 2) stimuler votre réflexion au sujet de cette transition importante qu’est la maternité ; 3) mettre en lumière les bienfaits de la pratique de pleine conscience pendant la grossesse.

DÉFINITION DE LA PLEINE CONSCIENCE

La pleine conscience constitue la pratique de base des différentes méditations bouddhistes. Elle est définie par Kabat-Zinn (2003) comme « un état de conscience qui émerge du fait de porter son attention, de manière intentionnelle, au moment présent, sans jugement, sur l’expérience qui se déploie moment après moment » (p. 145). Les récentes études sur la pleine conscience interpersonnelle permettent de mettre l’accent sur le fait que la pleine conscience est une présence à soi, mais aussi à l’autre (Khoury et coll., 2018). Cela vient appuyer la pertinence de cette approche dans le développement du lien mèreenfant. Ainsi, plusieurs aptitudes développées par l’entraînement à la pleine conscience prédisposeraient les mères à être conscientes de leurs émotions et pensées et à prendre soin d’elles, mais aussi à répondre aux besoins de leur enfant de façon adéquate et sensible. Ces aptitudes se résument à : l’acceptation, le lâcher-prise, la bienveillance, le non-effort, la patience, le non-jugement, la curiosité du·de la débutant·e, la confiance, la compassion et l’autocompassion.

LA PÉRIODE PÉRINATALE

La tendance à se projeter positivement dans la maternité, cette nouvelle étape de vie remplie de promesses, est évidente lorsque nous côtoyons de futurs parents. Toutefois, cette période amène son lot de stress et de défis qui touchent les parents de toutes les classes sociales, sans discrimination (Bardacke, 2012 ; Roch et coll., 2016 ; Vieten, 2016).

De nombreux facteurs peuvent rendre cette transition plus difficile, tels que des événements imprévus (séparation, perte d’emploi), la personnalité du parent et la façon dont il s’adapte aux changements, le déroulement de la grossesse et l’état de santé de l’enfant à la naissance (INSPQ, 2011 ; par Hamelin-Brabant, 2015). Parmi les facteurs de risques pouvant impacter négativement sur la mère ainsi que sur le développement de la relation mère-enfant et du bébé à la naissance, l’anxiété et la dépression maternelles s’inscrivent au premier rang. Ainsi, pendant leur grossesse, environ 11,9 % des femmes enceintes souffriraient de dépression (Woody, Ferrari, Siskind, Whiteford et Harris, 2017) et 10 % d’entre elles présenteraient des symptômes anxieux importants (Shi et MacBeth, 2017).

Marie-Josée Tremblay

LA PLEINE CONSCIENCE PENDANT LA GROSSESSE

Afin de supporter les mères qui peuvent être aux prises avec ces défis, nous avons misé sur la création d’un programme de pleine conscience en huit ateliers pratiques et mesuré ses effets. Les mères qui y ont participé reconnaissent avoir par la suite : trouvé de la tranquillité dans leurs journées parfois chargées ; profité davantage du moment présent ; appris à accueillir et gérer toutes les émotions, qu’elles soient positives ou négatives ; lâché prise ; développé de la patience ainsi que de la compassion vis-à-vis elles-mêmes et leurs enfants. Le caractère expérientiel de la pleine conscience permet à la mère d’être en contact avec ses émotions au lieu de les éviter, quelle que soit leur nature, de les reconnaître, puis de les accepter sans jugement et comme faisant partie inhérente de la période périnatale et de l’adaptation à la parentalité. En ce sens, la pratique de la pleine conscience pourrait prévenir la dépression dans un contexte prénatal, mais aussi favoriser le bien-être des femmes durant cette période et les prédisposer à faire connaissance, dans un esprit de calme et d’ouverture, avec ce petit être qui remplira bientôt leurs jours… et leurs nuits !

RÉFÉRENCES

Bardacke, N., et Duncan, L. G. (2014). Mindfulness-Based Childbirth and Parenting: Cultivating inner resources
for the transition to parenthood and beyond
. Dans R. A. Bær (Éd.), Mindfulness-based treatment approaches: Clinician’s guide to evidence base and applications (2e éd., pp. 213-237). San Diego, CA : Elsevier Academic Press.

Hamelin-Brabant, L., de Montigny, F., Roch, G., Deshaies, M. H., Mbourou-Azizah, G., Da Silva, R. B. et Fournier, C. (2015). Vulnérabilité périnatale et soutien social en période postnatale : une revue de la littérature. Santé publique, 27 (1), 27-37.

Institut national de santé publique du Québec. (INSPQ, 2011). Adaptation à la parentalité [en ligne].
Repéré à https://www.inspq.qc.ca/Data/Sites/8/SharedFiles/PDF/adaptation-a-la-parentalite.pdf

Kabat-Zinn J (1994). Au coeur de la tourmente, la pleine conscience. DeBoeck, Paris.

Khoury, B., Dionne, F., et Grégoire, S. (2019). La dimension interpersonnelle de la pleine conscience. Paper presented at the Annales Médico-psychologiques, revue psychiatrique.

Roch, G., Brabant, L. H., Da Silva, R. B., de Montigny, F., Azizah, G. M., Deshaies, M.-H., et Comeau, Y. (2016). D’un regard sur la vulnérabilité périnatale à une évaluation des services de « relevailles » offerts par les centres de ressources périnatales (CRP) du Québec [en ligne].
Repéré à http://cerif.uqo.ca/sites/cerif.uqo.ca/files/rapport-recherche-geroch-janvier-2016.pdf

Shi, Z., et MacBeth, A. (2017). The effectiveness of mindfulness-based interventions on maternal perinatal mental health outcomes: A systematic review. Mindfulness, 8(4), 823-847.

Vieten, C. (2016). Vivre sa maternité en pleine conscience. Paris, France : De Boeck supérieur.

Woody, C., Ferrari, A., Siskind, D., Whiteford, H., et Harris, M. (2017). A systematic review and meta-regression of the prevalence and incidence of perinatal depression. Journal of Affective Disorders, 219, 86-92.

À propos de Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Plumes au vent

Texte | iSabelle Moffet, coordonnatrice à l’animation, Bibliothèque Françoise-Bédard Que de rebondissements dans les derniers …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *