Une vente aux enchères repensée pour le Musée du Bas-Saint-Laurent

Texte | David Ouellet, responsable des communications
Photo | Jean-François Lajoie

Après des mois de travail, toute l’équipe du Musée était prête à annoncer en grande pompe la tenue de son encan annuel, seule activité-bénéfice de l’institution, qui allait se dérouler pour la toute première fois en avril.

C’était à la mi-mars. Un virus allait en décider autrement.

Dans les semaines qui ont suivi, il a rapidement été évident que l’encan ne pourrait pas avoir lieu sous sa forme traditionnelle, en accueillant plus d’une centaine de personnes dans un même lieu. C’est ainsi qu’une édition entièrement virtuelle s’est imposée comme solution pour permettre le maintien de l’encan, une source de financement de toute première importance pour l’institution.

Grâce à la plateforme sécurisée développée par Les Encans Jean D’Amour, il sera donc possible de participer virtuellement à l’encan 2020 et de soutenir le Musée du Bas-Saint-Laurent de partout à travers la province.

L’idée d’offrir un volet numérique à l’encan, afin de permettre à un plus grand bassin de collectionneur·se·s et amateur·rice·s d’art de participer, était déjà dans l’air pour le Musée du Bas-Saint-Laurent. L’adaptation aux contraintes de la pandémie a propulsé ce projet en avant à vitesse grand V.

La structure de l’encan a été adaptée afin de mieux exploiter les avantages du virtuel et d’offrir une convivialité ainsi qu’une accessibilité à tous et toutes. C’est ainsi que nous maintenons le traditionnel encan à la criée, qui se tiendra le 27 septembre 2020 dès 14 h. L’événement, exclusivement en ligne et en direct, animé par le commissaire-priseur Jean D’Amour, permettra les mises sur un lot de 20 oeuvres.

Le deuxième volet de l’encan est la grande nouveauté de cette édition : un encan silencieux permettra des mises en continu sur une période de 10 jours, dès 13 h le 16 septembre jusqu’à 17 h le 26 septembre. Cette façon de faire alloue une plus grande flexibilité aux acheteur·se·s intéressé·e·s, leur permettant de miser à n’importe quel moment sur une ou plusieurs des 45 oeuvres mises en vente.

Aussi, pour la première fois cette année, le Musée a offert aux artistes la possibilité de recevoir jusqu’à 30% du montant de la vente de leur oeuvre en rétribution de leur don. L’achat d’une oeuvre permet de supporter à la fois le Musée du Bas-Saint-Laurent ainsi que les artistes qui ont généreusement choisi de soutenir l’institution.

Afin de permettre au plus grand nombre de gens de voir les oeuvres, le Musée du Bas-Saint-Laurent expose les 65 oeuvres de l’encan 2020 sur les murs du hall jusqu’au 26 septembre. Cette exposition pré-encan est gratuite et accessible selon les heures d’ouverture du Musée. Par ailleurs, un catalogue couleur est disponible à l’accueil du Musée, et également accessible numériquement au mbsl.qc.ca. Pour plus d’informations sur la nouvelle formule de notre encan, nous vous invitons à communiquer avec nous par courriel au info@mbsl.qc.ca ou par téléphone au 418 862-7547, poste 1000.

Les revenus générés par cette activité sont investis dans les opérations du Musée et permettent notamment de bonifier notre présence au sein de la collectivité à travers une gamme élargie d’expositions et d’activités. Cette année, tout particulièrement, nous comptons sur votre participation en grand nombre.

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Un pas à la fois, ta montagne tu graviras

Texte | Christiane PlamondonPhotos | Défi Everest Pour ma part, ma montagne s’appelle l’Everest, le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *