Une sortie d’ornithologie au parc des Chutes de Rivière-du-Loup

Texte et photo | Geneviève Blais

Le samedi 11 septembre 2021, avant-midi : Sortie avec le COBSL – Club des Ornithologues du Bas-Saint-Laurent au parc des Chutes de Rivière-du-Loup, avec comme guide Frédéric Goulet, bénévole du Club.

« L’avant-midi était calme.
Ensoleillé.
Avec peu de vent.

Moi et mon copain n’étions que deux pour l’activité.
Habituellement, lors de ce genre de sortie de groupe, nous pouvons être jusqu’à
environ 12 personnes, selon l’activité.
Nous avons donc eu droit à plusieurs informations privilégiées.
On a été agréablement surpris·e·s par la quantité et la richesse d’informations en
lien avec :

la photographie,
l’historique du parc,
et divers comportements d’oiseaux qui visitent régulièrement le parc et les
alentours.

Nous sommes chanceux·euses d’avoir un parc si riche, à proximité.
C’était vraiment le fun !
Et surtout, très enrichissant !
Merci encore pour tout !
Au plaisir de se recroiser lors d’une prochaine activité d’observation ! »

Page Facebook : COBSL – Club des Ornithologues du Bas-Saint-Laurent,
www.facebook.com/groups/COBSL
Site Web : cobsl.ca

Voici quelques observations que nous avons faites (malgré le fait que les oiseaux étaient très tranquilles ce matin-là). Cela vous donnera un aperçu de ce que vous aurez la chance de rencontrer lors de votre prochaine sortie, selon la saison, bien évidemment :

– Deux cormorans qui se faisaient sécher les plumes, sur des rochers de la rivière
– Parulines à gorge noire
– Mésanges à tête noire
– Corneilles
– Geais bleus (son)
– Bruants à gorge blanche (son)
– Un urubu (en vol)
– Pigeons (en vol) se dirigeant sous le pont de la centrale hydroélectrique
– Martin-pêcheur (son)
– Limicoles (en vol) au-dessus de la rivière (on n’a pas pu voir de quelle sorte exactement il s’agissait, puisqu’ils ont traversé très rapidement la rivière, sans s’arrêter)
– Pics mineurs
– Écureuils (très actifs en avant-midi). On a eu la chance de voir un tamia de près. Trop cute, ce petit « suisse » !

Voici maintenant quelques informations intéressantes apprises en lien avec le parc des Chutes et son histoire :

– Il y a quatre chutes au parc : une en haut de la plus grosse chute ; une 2e, la grosse chute principale ; une 3e, la chute à Gauthier ; et une 4e, la chute près de l’autre barrage hydroélectrique.
– La plus grosse chute du parc mesure 100 mètres.
– Il y a 3 mangeoires dans le parc, remplies par des bénévoles du COBSL, sept mois par année.
– Les barrages hydroélectriques qui sont près du parc sont des barrages privés.
– En se promenant dans le parc, dans un des sentiers qui longent la rivière, il est possible de voir et de marcher par dessus un vestige de béton au sol. C’est un vestige d’un ancien pont reliant les deux côtés de la rivière.
– Dans le parc, on retrouve de vieux pommiers dans un verger, qui datent de bien des années. Il est possible de s’y promener.

Bonne sortie !
En espérant vous avoir donné le goût de découvrir ou de redécouvrir cet endroit !

À propos de Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Plumes au vent

Texte | iSabelle Moffet, coordonnatrice à l’animation, Bibliothèque Françoise-Bédard Que de rebondissements dans les derniers …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *