Une portée de mots ; l’été littéraire du CLAC

Texte | Marie-Amélie Dubé

Le Carrefour de la littérature, des arts et de la culture (CLAC) s’applique à tisser habilement des univers littéraire, culturel et artistique depuis plus de 40 ans dans la Mitis, et partout au Bas- Saint-Laurent.

Laissez-vous porter par le fleuve lors de promenades estivales et faites un arrêt contemplatif aux Jardins de Métis, du 10 juillet au 25 septembre, pour vivre les Thés littéraires; des rendez-vous littéraires et musicaux où 7 impressionnantes voix de la littérature au Québec feront s’arrêter le temps.

Le Jardin de Métis, lieu historique national, souligne en 2022 le 150e anniversaire d’Elsie Reford, fondatrice et horticultrice avant-gardiste. Des textes inédits inspirés par des artefacts ayant appartenu à la créatrice seront présentés par Damiano Tavazzi, Laurence Veilleux, Loraine Roy, Caroline Gauvin-Dubé et Geneviève Morin, étudiant·e·s de 2e et 3e cycle en lettres, profil Création de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR).

Finalement, du 10 juin au 10 octobre 2022 l’exposition Remarquables, femmes-identité-kasàlà, propose un habile métissage de photographie et de création littéraire inspirée par le kasalà, une forme d’écriture de la célébration de soi et de l’autre venue de la tradition africaine, par Anna Cone, Lisan D. Chng, Nadia Gagné, Patricia Posadas, Jeanne-Marie Rugira, accompagnées par Élise Argouarc’h à l’écriture et photographiées par Laurie Cardinal. L’exposition à voir, lire et entendre se trouve au Jardins de Métis, au Centre culturel du Vieux presbytère de Sainte-Flavie et au Château Landry de Mont-Joli.

Détails : www.clac-mitis.org

Mission : Promouvoir et développer les secteurs littéraire, artistique et culturel à titre de diffuseur et de producteur, a priori dans La Mitis, mais aussi dans d’autres MRC du Bas-Saint-Laurent.

Objectifs : Éduquer le public et l’aider à mieux comprendre et apprécier les arts en offrant des représentations de nature littéraire, souvent en y attachant d’autres disciplines, ainsi qu’en offrant des séminaires et des ateliers dans ce domaine.

Éduquer et sensibiliser les jeunes en matière de littérature en mettant sur pied des projets et concours d’écriture dans les écoles.

Historique :

1979 : Création du Salon de la littérature par des enseignantes via la commission scolaire, les services municipaux et de nombreux bénévoles.
2000 : Révision du mandat de l’organisation pour l’obtention de la reconnaissance du caractère professionnel de ses activités.
2002 : le Salon de la littérature devient le CLAC.
2003 : le CLAC est reconnu par le Ministère de la Culture et des communications du Québec comme un organisme culturel majeur au Bas-Saint-Laurent. Reconnu comme entreprise d’économie sociale.
2009 : Obtient son soutien au fonctionnement par le Conseil des arts et des lettres du Québec, en tant que diffuseur spécialisé en littérature. Création du festival Crue des mots.

À propos de Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Mitis Lab : Espace collaboratif au Château Landry

Texte | Marie-Amélie Dubé Le Mitis Lab est un OBNL ayant démarré ses activités à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *