Une galerie itinérante sur rail

Texte et photos – Michel Lagacé

Pour les amateur·trice·s de graffitis à l’aérosol et aux gros marqueurs qui ne sont pas juste des obscénités, les wagons des trains qui passent et arrêtent dans les gares sont, le temps de cette pose du mouvement, une galerie itinérante. Devenus les murs de cette espace longiligne en plein air, ces wagons attendent les amateur·trice·s de ces gestes libres des graffiteur·se·s urbain·e·s qui utilisent ces surfaces illégales pour s’exposer.

Pour le plaisir de l’oeil, ces motifs entrelacés voyagent de ville en ville, et pour les habitué·e·s de ces expositions itinérantes, des signatures leur reviennent en tête quand elles-mêmes reviennent avec leurs couleurs éclatantes dans le mouvement continu de ces cubes de métal assemblés dans une suite – à la queue leu leu – toujours différente. C’est là toute l’originalité de cette galerie, presque du cinéma d’animations, le long des routes et aux passages à niveaux.

À propos de Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Folidéco : Au coeur du village de Cacouna

Texte | Lynda DionnePhoto | Yvan Roy Au coin des rues de l’Église et du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *