Accueil / Nos sens / La Réflexion / Une collaboration avant-gardiste

Une collaboration avant-gardiste

texte Nathalie Beaulieu et Harold Michaud | Coordonnateurs de l’INNÉ-Dit

 

Pour une deuxième année, différents textes de l’INNÉ-Dit se retrouveront dans La Rumeur du Loup. Mais savez-vous ce qu’est l’INNÉ-Dit ? Il s’agit du journal étudiant de l’École secondaire de Rivière-du-Loup qui publie régulièrement des articles composés par de jeunes journalistes. En version Web, vous pouvez consulter les articles à l’adresse suivante : journalesrdl.wixsite.com/inne-dit-3-0. Depuis 2015, trois versions ont été remaniées par le journal qui, avec le temps, diversifie sa palette de couleurs pour maintenir sa place dans le milieu des médias évoluant à une très grande vitesse et en constant changement. Telle l’origine de son nom, l’INNÉ-Dit est toujours à l’affût des nouveautés et se veut avant-gardiste dans le domaine de l’information. C’est pourquoi, depuis maintenant trois ans, sous la supervision de deux coordonnateurs (M. Harold Michaud et Mme Nathalie Beaulieu), les élèves participent à la vie de leur école en couvrant divers événements. Les textes sont révisés par une équipe composée en majorité d’enseignants, soucieux de la qualité du français. Parmi nos jeunes reporters, certains exploitent leurs talents en tant que caméraman, auteur-compositeur, graphiste, poète… Bref, toute passion qui met en relief le caractère original de nos productions.


Harold Michaud et Nathalie Beaulieu

 

Notre mission tourne autour de quatre grands objectifs qui permettent de les VOIR en action :

Valorisation
L’INNÉ-Dit, pour un jeune, c’est le plaisir et la fierté d’être lu, pour ainsi se découvrir de nouveaux talents. C’est la satisfaction d’améliorer et d’entretenir notre belle langue française. Pour nous, les coordonnateurs, c’est entre autres souligner leurs efforts par le choix d’un collaborateur du mois.

Ouverture
L’INNÉ-Dit pousse les jeunes à aller hors des sentiers battus ; ils sont amenés à sortir de leur zone de confort afin de toucher à plusieurs domaines de l’actualité. Pour nous, c’est être à l’écoute des jeunes et de la communauté, puisqu’un journal doit répondre aux besoins de la population. Nous voulons toujours innover en offrant aux élèves des ateliers et des conférences. Nous recevons des invités du milieu journalistique et nous préparons des sorties sous le thème du multimédia. C’est à travers ces nouvelles expériences que certains se découvrent un talent et une passion pour le métier de journaliste. À titre d’exemple, Lydia Barnabé-Roy, ancienne journaliste à l’INNÉ-Dit, collabore à l’occasion avec Info Dimanche.

Implication
Faire partie du journal permet de développer des qualités. Ne s’improvise pas journaliste qui veut ! Vaillant, tenace, patient, persévérant… Tant de mots pour décrire le profil recherché chez nos participants. Ces derniers sont des jeunes impliqués et responsables, capables de prendre des initiatives, de proposer leurs idées sans avoir froid aux yeux ! Depuis notre salle de presse où fourmillent plein de projets, ils donnent de leur temps sans compter. À l’INNÉ-Dit, c’est s’investir pour le plaisir et dans la joie, jeunes comme adultes.

Rayonnement
Notre participation avec La Rumeur du Loup a pour but de faire rayonner l’école. C’est une belle reconnaissance du travail accompli par nos jeunes journalistes. Pour nous, il ne faut jamais manquer une occasion de souligner leurs efforts par des gestes concrets dans la société. Bref, c’est d’avoir dans le sang cette passion, d’avoir un goût INNÉ pour le journalisme et de vouloir s’exprimer, s’actualiser sur ce qui doit être DIT, ce qui compose alors l’INNÉ-Dit.

 

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

L’Occident-Express

Rencontre avec M. Jean-Baptiste | texte Ève Feron   Il y a des métiers un peu ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *