Un matin de grandes rencontres

Texte | Marie-Amélie Dubé
Image | Engin Akyurt, pixabay.com

Ce matin-là, je me suis levée très tôt. La forêt s’était réveillée quelques minutes avant moi. Les peupliers et les épinettes valsaient tendrement. Le soleil avait peint d’aquarelle les joues du ciel et les lèvres des nuages. Un silence humide, transpercé par le chant du coq, rythmait mes gorgées de café, m’extirpant peu à peu de ma nuit paisible.

Je dois me préparer avant la grande rencontre et j’ai quand même une heureuse nervosité sous le nombril.

Je prends la route. Direction l’ECO, pour une meilleure connexion Internet. C’est plus prudent. Chez moi, on mise davantage sur la connexion… avec la nature !

Avant 9 h, l’Espace collaboratif ouvert est tellement silencieux.

J’entre par la porte arrière. Il est 6 h 45. Puis je déjeune.

Comme je suis seule, je laisse la porte ouverte pour entendre les oiseaux. Sur la partie sud du bâtiment, une épaisse rangée de cèdres abrite tout un contingent de petits oiseaux qui ne sont pas avares de piaillements au petit matin.

La ville de Rivière-du-Loup s’éveille lentement. Je m’installe dans l’espace nomade et je fais quelques recherches. J’ouvre un fichier vide. Je pose quelques mots, quelques questions çà et là, histoire de ne pas être prise au dépourvu pour cette rencontre.

Puis soudainement, un oiseau entre en trombe dans le bureau. Il virevolte et semble chercher une issue. Après quelques détours, il fonce dans l’une des grandes fenêtres sur ma gauche et tombe sur le sol.

J’essaie alors de l’attraper, mais il rampe sous le calorifère, ne laissant que son croupion dépasser. Je tire alors doucement sur ses plumes. Il ressort, mais avec quelques plumes en moins. Je peux alors le lover entre mes deux mains. Je me dirige à l’extérieur, le dépose sur le bitume du stationnement pour ainsi le libérer. Rapidement, il s’envole à nouveau.

Il est maintenant 7 h 58. Ma grande rencontre est à 8 h.

J’ouvre le lien Zoom.

Ce matin, je rencontre Joséphine Bacon !

Le Rendez-vous des Grandes Gueules célèbre 25 ans de festivités! Une grande fête de la rencontre qui se déroule cette année du 2 au 10 octobre 2021. Poésie, slam, conte, musique, menteries, tables rondes et plaisirs seront du #RVGG ! Un événement qui laissera sa marque de Saint-Jean-Port-Joli à Mont-Joli, en passant par Témiscouata-sur-le-Lac, Saint-Fabien, Rivière-du-Loup et Trois-Pistoles. Détails de la programmation à lire dans les prochaines pages !
Merci à toute l’équipe des Grandes Gueules de choisir La Rumeur du Loup comme porte-voix pour mettre en valeur le festival depuis plusieurs années !
Maurice Vaney, c’est toujours un plaisir renouvelé de se (te) rencontrer. Merci d’orchestrer la plus grande rencontre des imaginaires depuis 25 ans !

À propos de Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Un endroit fou : La Folgalerie

Texte et photos | Marie-Josée Saindon Impossible que vous n’ayez jamais remarqué ce lieu situé …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *