Toucher les coeurs à 2 mètres

Texte | Emmy Rodrigue, Justin Gagnon, Pascale April et Mathilde Kerschbaumer

Au programme d’éducation intermédiaire (PÉI), nous nous soucions des autres en ces temps difficiles. Plusieurs personnes, durant le confinement, ont pris conscience que les relations sociales apportent quelque chose d’important aux êtres humains.

Des élèves du PÉI qui travaillent dans des résidences du milieu nous ont partagé que la vie des résident·e·s a été chamboulée par les lois sanitaires en cours : leurs loisirs sont plus limités, les visites sont plus strictes, les résident·e·s sont plus seul·e·s que jamais et doivent même manger dans leur chambre. En tant qu’élèves de deuxième secondaire, nous voulions à notre façon réchauffer les coeurs des personnes plus seules. Même si nous sommes jeunes, nous pouvons contribuer à notre façon. Pour ce faire, nous avons décidé que chaque élève allait appeler une personne et lui remettre une carte de souhaits pour le temps des Fêtes. Prendre des nouvelles d’une personne peut faire du bien à tou·te·s. Il a fallu tasser la timidité et s’ouvrir à l’autre.

Après le temps des Fêtes, nous avons discuté de nos actions positives en classe. Plusieurs se sont senti·e·s utiles. Certain·e·s d’entre nous vont même poursuivre leurs appels et continueront de faire la différence.

Charlotte Landry, Charles-Olivier Pelletier, Jade Ouellet-King et Annabelle Bouchard.
Écrit par Emmy Rodrigue, Justin Gagnon, Pascale April et Mathilde Kerschbaumer.

À propos de Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Folidéco : Au coeur du village de Cacouna

Texte | Lynda DionnePhoto | Yvan Roy Au coin des rues de l’Église et du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *