Accueil / Nos sens / La Vue / Sur leurs traces

Sur leurs traces

texte et photo par Mireille Sénéchal

 

DU 23 AVRIL AU 15 JUIN 2018 INCLUSIVEMENT
Au Resto-Pub Le Saint-Pascal, 535, boul. Hébert, Saint-Pascal

 

La photographie animalière est la fusion de deux de mes passions. La nature m’inspire et les animaux font partie de mon quotidien sur ma fermette. Ce sont mes animaux qui m’ont amenée à développer la passion de la photographie. Je voulais alors créer des souvenirs impérissables de ma vie avec eux. Au-delà de l’observation des animaux domestiques, voir évoluer les sujets de mes photos dans leur élément naturel me permet de vivre des moments inoubliables. Ce sont des kilomètres que je dois parcourir sur leurs traces pour figer ces instants. C’est un défi pas si simple que de pouvoir faire cela sans clôtures ni barrières, en trouvant leur repaire. J’aime passer de nombreuses heures à chercher les animaux dans leur milieu naturel, mes sens en éveil, alertée par un mouvement, un signe ou une trace de leur présence, puis, enfin, les trouver et pouvoir les observer. Je savoure chaque fois ces moments uniques. Quand j’arrive à figer l’instant en photo, cela me donne la chance de pouvoir poursuivre ma contemplation chez moi. Patience, compréhension des comportements des animaux, sens de l’observation, respect de l’animal sont toutes des qualités à développer pour y arriver ! Il m’arrive de revenir bredouille puisque ce n’est pas à chacune de mes sorties que je peux les apercevoir. Toutefois, lorsqu’on arrive à saisir l’instant, cela renforce les nombreuses heures passées à leur recherche !

mai46

L’observation des animaux me permet d’apprécier leur univers, leurs comportements ainsi que la nature qui les entoure. Découvrir les traces de leur passage m’intrigue et me pousse à vouloir en savoir plus. La curiosité l’emporte et, lorsque je peux enfin les apercevoir, il m’arrive de retenir mon souffle en silence, mon regard se pose, témoin de petits gestes si anodins pour eux, mais si merveilleux pour moi. Il me faut parfois freiner un élan de l’être humain qui aimerait s’approcher d’eux, parce que je ne veux pas les faire fuir et que je veux passer davantage de temps avec eux. Temps, dont je perds la notion dans la nature, car s’écoulent les secondes, passent les minutes, s’enfuient les heures… Au coeur de cette exposition de mes photographies, je partage avec vous mes deux passions réunies. La photographie me permet de vous amener avec moi au coeur de la contemplation des animaux dans leur environnement ! J’ai choisi les photos exposées en misant sur la diversité animalière en passant du harfang à la chouette laponne, du renardeau à l’orignal, voire à une simple mésange qui s’étonne de son perchoir fragile ! Pour rendre hommage à dame Nature, j’ai opté pour des cadres en bois de cèdre et de noyer fabriqués par Sandra B. Sylvestre, ébéniste. Je voulais une matière naturelle pour agrémenter mes photos ! Je vous invite en grand nombre à savourer un bon repas dans une ambiance chaleureuse tout en admirant la nature au Resto-Pub Le Saint-Pascal !
ORIGNAL : À LA RECHERCHE D’ALGUES
27 juillet 2017, Parc national de la Jacques-Cartier
LE « PÈRE-VEILLE »
19 juin 2017, Pointe-au-Père
MIREILLE SÉNÉCHAL
mi_senechal@hotmail. com

mai47

 

 

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

L’éloge de la décroissance

texte David Lemelin   La croissance, c’est ce qui est vraiment important. Ça doit croître ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *