Sourire et sombrer

Texte | MMD
Photo | piegolabphoto

La nausée est revenue saturer le vertige qui me gagne, à nouveau.
J’ai le mal de mer.

La marée monte en moi et s’infiltre dans le puits d’eau douce que j’avais tant bien que mal réussi à protéger.
Je n’ai pas pu. Je n’ai pas su. Je n’ai pas vu.
La tempête a laissé poindre une accalmie à laquelle je me suis accrochée.
Je n’ai pas vu l’abîme sous mes pieds. J’avais les yeux rivés sur l’horizon.
Je ne reconnais pas les lieux que j’ai traversés en naviguant aux instruments.
Le ciel dégagé se mire à la surface de l’immensité. L’eau noire sous mes pieds.

J’ai le vertige.

Dans la tourmente, j’ai mis la hache dans mon bateau, au rythme assourdissant du fracas des vagues sur ses flans.
Rien n’aurait pu traduire la violence qui me traversait.
Je me suis débattue pour garder la tête hors de l’eau.
Et la mer s’est apaisée. J’ai souri, seule, au milieu de l’immensité.
L’amarre que je tenais à la main était orpheline. Le bateau avait coulé.
J’ai desserré mes jointures blanchies. Elle s’est éloignée sans perturber l’immobilité de la surface.
La hache que je tenais à la main ne connaissait plus d’utilité. Tout était détruit.
J’ai relâché mon emprise sur son manche. Elle a sombré en silence.
J’ai souri en la regardant gagner la noirceur des profondeurs.
J’ai goûté à la plénitude. Je me suis approchée d’un fragment d’éternité.
J’ai retenu mon souffle. J’ai fermé les yeux, en apesanteur sous le mince film de la surface, en appréhendant le contact.
Et j’ai senti le courant me repousser.
Je n’ai pas vu la marée monter. Je n’ai pas su saisir l’instant. Je n’ai pas pu gagner l’horizon.

Il ne me reste plus qu’à sourire et sombrer.

Et lorsque je toucherai le fond, je reprendrai pied.
J’empoignerai ma hache, à nouveau.
Et j’avancerai à tâtons dans la noirceur, à la recherche d’un arbre submergé pour me rebâtir un navire.

À propos de Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Mitis Lab : Espace collaboratif au Château Landry

Texte | Marie-Amélie Dubé Le Mitis Lab est un OBNL ayant démarré ses activités à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *