Accueil / Nos sens / La Réflexion / Sérum de nuance à vendre !

Sérum de nuance à vendre !

texte Marie-Amélie Dubé

Je rêve du jour où on aura créé un sérum de nuance ou de jugement et qu’on pourra l’administrer aux autres ou à soi-même. Parce que oui, parfois ce serait bien que chacun.e puisse embrasser l’autocritique et avoir assez d’abnégation pour se rendre compte qu’il.elle a fait fausse route en généralisant ou parce qu’il. elle a laissé ses actions et paroles s’appuyer sur des jugements et des vérités toutes faites… Me semble qu’on aurait grand besoin d’une vague de sagesse déferlant sur tous, non ? Alors qui veut inventer ce sérum ? J’aurais quelques cobayes à vous référer pour tester votre produit !

Suis-je la seule à me sentir submergée par une abondance des discours polarisants ? Comme s’il y avait juste du noir, du blanc, un oui, un non, la gauche, la droite, deux clans opposés, that’s it, t’as pas le choix ! C’est tu parce que c’est le printemps pis qu’il y a des cerveaux qui dégèlent ou qui retiennent un trop plein depuis trop longtemps ? C’est pour ça que ça nous inonde ??? Je ne serais pas surprise qu’on placarde bientôt les villes avec des affiches annonçant l’extinction prochaine du jugement et des zones grises ! Ou comme pour les animaux perdus, NUANCE RECHERCHÉE, perdue lors d’une discussion sur Facebook ou d’un échange sur Messenger. Ça ferait un bon départ pour un documentaire de sciencefiction dans un cadre post-apocalyptique ou dans un western spaghetti à la Carnior.

L’humain.e qui est devant nous, devant vous, est le résultat de son expérience, de son environnement, de son éducation, de sa culture et de sa génétique. De ce vécu émane des valeurs qui le.la pousse à agir. Avant de le.la mettre en boîte, de l’insulter ou de le.la corder dans un camp politique, par exemple : « Il.elle est de gauche, il.elle est de droite » (Ouf ! On est rendus ailleurs non ?), prenons une grande inspiration et accueillons la différence SVP. Ce ne serait pas eu peu ça, l’inclusion ? Pourquoi faut-il nommer la différence, la qualifier, la distinguer, se comparer ? Pourquoi toujours cette peur de l’AUTRE ? Nous ne pouvons pas avoir vécu la vie des autres, c’est certain, mais pourquoi ne pas développer notre capacité d’empathie ?

Si la connection mondiale que nous apporte le web pouvait nous influencer sur notre capacité à se connecter davantage à l’humain.e…

RETOUR SUR LA VITRINE CULTURELLE
Le 5 avril dernier avait lieu la Vitrine culturelle de la Commission scolaire Kamouraska-Rivière-du-Loup à l’école secondaire de Rivière-du-Loup. À cette occasion, les enseignant.es et professionnel.les de la Commission scolaire et le milieu artistique et culturel de la région ont pu échanger sur les maillages potentiels à développer pour l’année 2019-2020. Artistes et organismes étaient présents afin de faire connaître leur offre de services, d’ateliers et de formations pour les écoles. Marie-Chloé Duval, artiste peintre originaire de St-Pascal de Kamouraska était présidente d’honneur de la 2e édition de l’événement. Nous en profitons donc pour vous la faire connaître davantage dans le dossier principal de cette édition.

VOUS AVEZ UNE HISTOIRE À PARTAGER ?
Envoyez-nous votre article de 500 mots, photo, dessin, poème ou vidéo au journal@rumeurduloup.com d’ici le 20 MAI.
Vous aimeriez nous suggérer des thématiques pour les dossiers principaux à venir, faites-nous parvenir vos idées !
SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK, INSTAGRAM ET SUR LE WEB

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Bienvenue aux étudiants internationaux

texte et photo Sara Dumais-April Chaque année, après les semaines intenses de la saison touristique, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *