Se sentir importante

Texte | Christiana Lévesque, bénévole au CIP
Photo | piegolabphoto

Je m’appelle Christiana et je suis bénévole au Carrefour d’Initiatives Populaires de Rivière-du-Loup depuis 2019. Les gens m’appellent leur « tit rayon de soleil ». Les heures au Carrefour sont des secondes. Le but de l’organisme m’interpelle parce que je déteste le gaspillage alimentaire, et parce qu’il permet aux gens de manger santé à moindre coût. De plus, cela aide les gens à goûter de nouvelles choses, et moi aussi je fais de belles découvertes.

Je me sens enfin à ma place dans le bénévolat ! Je ne peux pas travailler à temps plein, mais je me sens utile. Cela me valorise en tant que membre active de la société. Mes idées pour améliorer les tâches sont prises en compte, je me sens écoutée. Cela est extra pour moi ! Je ne suis pas juste une bénévole, je suis une membre à part entière.

Je souffre de trouble obsessionnel compulsif, de TDA et de fibromyalgie ; toutes des maladies qui ne paraissent pas, mais qui sont là. Au Carrefour, on prend mes maladies en compte et on me donne des tâches en fonction de mes limites. Cela fonctionne bien. J’aime la belle gang que nous sommes, et je me sens importante et heureuse de faire partie de l’équipe !

À propos de Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Mitis Lab : Espace collaboratif au Château Landry

Texte | Marie-Amélie Dubé Le Mitis Lab est un OBNL ayant démarré ses activités à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *