Accueil / Nos sens / L'Ouïe / Retour sur Zébulon ; C’est la fête au Caveau

Retour sur Zébulon ; C’est la fête au Caveau

texte Valérie Vignola | photo Raymond Beaudry

 

C’EST FÊTE AU CAVEAU !
Le 12 juillet dernier, c’est devant une salle presque comble que le groupe québécois Zébulon est venu fêter le premier anniversaire de la microbrasserie Le Caveau des Trois-Pistoles.
« C’était magique de voir la population de Trois-Pistoles et des environs affluer en si grand nombre ! » – Nicolas Falcimaigne, copropriétaire

 

LE SHOW
Les quatre musiciens ont offert une version acoustique de leurs plus grands succès, dans le cadre d’une tournée organisée pour le 25e anniversaire du groupe. Malgré les années et l’absence de guitares électriques, les membres de Zébulon étaient en feu, et c’est devant un public survolté qu’ils ont joué leurs plus gros hits : « Adam et Eve », « Adrénaline », « Y fait chaud » et j’en passe, et une version de « Marie-Louise » à faire branler la Forge ! Car l’événement a eu lieu à la salle de spectacle La Forge à Bérubé, faute de place pour un spectacle de cette envergure dans les locaux de la microbrasserie. Les bières du Caveau étaient par contre bien présentes, servies par les copropriétaires et brasseurs Nicolas Falcimaigne et Diego Marasco. Le troisième brasseur de l’équipe, Jean Deschênes, était lui aussi présent pour nous faire déguster les délicieux produits de sa nouvelle entreprise, les kombuchas Chants du Fleuve.

aout39

UN AN
« C’est une première année qui a brassé », de me dire Nicolas en entrevue après le spectacle. « Il y a eu beaucoup d’adaptation aux imprévus, des défis techniques entourant le brassage et la mise en place de la distribution en bouteilles : plus de 250 détaillants du Québec vendent présentement les bières du Caveau. » « D’un point de vue local, Le Caveau fait rayonner l’image de Trois-Pistoles à la grandeur du Québec. Il agit comme porte d’entrée en attirant des amateurs de microbrasseries au coeur de la ville et cela a ensuite une répercussion positive sur les autres attraits locaux. » Il souligne aussi l’intérêt marqué des Pistolois pour leur microbrasserie : « On est agréablement surpris des goûts qui se sont développés très rapidement pour les bières plus complexes dans la population locale. »

 

L’AVENIR
« Bien sûr, nous allons continuer à développer d’autres bières. Aussi, on n’avait pas prévu acheter un restaurant dans notre première année, mais suite à l’achat du restaurant de la Maison de l’écrivain, adjacente à la microbrasserie, l’entreprise se transforme petit à petit en complexe culturel. La librairie de l’écrivain, des Éditions Trois-Pistoles, sera aussi relancée prochainement. » Concernant la librairie, une campagne de financement se terminant le 13 juillet avait lieu via La Ruche Bas-Saint-Laurent pour ramasser les fonds nécessaires pour ce projet. Le 11 juillet, moins de 50 % de l’objectif de 8 000 $ était atteint. Le soir du spectacle, 77 % des fonds étaient amassés. Et le 13 juillet, à 7 heures de la fin de la campagne, l’objectif était atteint à 100 % ! Quel beau cadeau d’anniversaire ! Et quelle belle solidarité envers la culture ! Longue vie au Caveau des Trois-Pistoles !

aout38

 

 

 

 

 

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Corps, PARFAITEMENT parfait

texte Andréanne Martin | Technicienne en diététique   Lorsque j’ai appris que le prochain thème ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *