Texte | Marie-Amélie Dubé

Le programme de Rivière-du-Loup en spectacles promet pour les prochains mois ! Nous vous présentons aujourd’hui deux artistes de la relève qui seront en tournée chez nous fin avril et début mai.

EVA_D DE C4
22 avril | Danse urbaine

La popularité de la danse n’est plus à démontrer. Elle se trouve partout et est devenue de plus en plus accessible à tout le monde. Il suffit de faire défiler quelques scènes TikTok pour constater l’engouement pour les trends de danse entre ami·e·s ou avec la famille. Les concours de talents déferlent sur nos écrans et nos réseaux sociaux, tant au Québec et au Canada qu’à l’international. Les écoles ont développé avec le temps des profils d’études en danse. Il s’agit d’un constat fort heureux quand on observe les bienfaits démontrés de la danse sur la santé physique et mentale.

Laurence Brière, membre du collectif féminin de street dance C4, fait partie de ces jeunes filles qui ont eu en bas âge le coup de foudre pour la compétition de danse. « C4 a été créé en 2011, il y a 11 ans déjà. On a commencé au studio de danse Rebelles et Vagabonds – une école de danse de rue à Laval –, et c’est Éric (Zig) Martel, propriétaire du studio, qui a créé le collectif. Nous sommes encore trois de la troupe de départ, et 5 à 6 filles au total. »

C4 a représenté le Canada au Championnat du monde et s’est promené partout, autant au Québec qu’aux États-Unis, pour faire de la compétition. Puis, ce fut l’avènement des concours télévisés. C4 a participé à Danser pour gagner et à Révolution, et s’est rendu en finale dans les deux cas.

Les performeuses Laurence Brière, Cynthia Giard, Aileen Castro, Anna Zakharova et Émilie Lacas sont formées en hip-hop, en popping, en breakdance et en house. « On se laisse porter aussi par les musiques qui nous accompagnent, comme du piano, ce qui peut parfois donner une touche contemporaine à notre proposition », précise Laurence Brière.

« Notre style s’est défini davantage durant la période télévisuelle, puisque nous avions une plus grande liberté de création que dans les concours pour lesquels nous avions toujours des critères spécifiques à respecter. Grâce à cette expérience, on a pu trouver notre signature », explique la danseuse professionnelle et professeure.

« On offre des narrations, on crée des histoires ! Ce sont des moments magiques dans lesquels on embarque les gens ! Le fait qu’on soit 5 à 6 filles, sans pour autant être si féminines, dégage une grande force ! »

Eva_D est un spectacle multimédia de danse urbaine époustouflant, où interagissent sons, images et danse avec une panoplie de technologies futuristes.

C’est donc une expérience à ne pas manquer le 22 avril !

Photo | Anne-Sophie Lefebvre

MIRO
5 mai | Shows du Garage

Vous êtes 400 chanceux·euse·s qui pourront fouler le dancefloor le 5 mai, lors du retour des Shows du Garage, avec Miro. L’expérience « Shows du Garage » troque les bancs de salle pour vous transporter directement sur la scène et vous permettre plus de liberté durant la soirée. Ainsi, c’est avec un breuvage à la main que vous pourrez profiter du spectacle pour danser. Voilà une formule fort sympathique qui rappelle les spectacles estivaux en plein air, mais… à l’intérieur. Depuis le temps que vous n’avez pas pu passer du temps en gang ET dans un show ! C’est le temps de reprendre le temps perdu !

C’est donc un rendez-vous le 5 mai pour une soirée découverte de Miro, artiste aux sonorités urbaines, à la fois hip-hop, R&B, pop et soul. Sablier, son plus récent album, tout comme son premier album, En retard sur ma vie, ont été coréalisés avec Pierre-Luc Rioux, guitariste ayant collaboré entre autres avec Loud, Bruno Mars, Sia et David Guetta. Si son univers en live est aussi coloré que ses vidéos « Assez » et « Backdoor », la soirée promet, assurément !

Billets en vente sur rdlenspectacles.com ou à la billetterie du Centre culturel Berger au 418-867-6666 !

« J’ai été charmé par Miro dès la sortie de son premier album, En retard sur ma vie. C’est un artiste complet aux multiples talents à la fois chanteur, auteur, compositeur avec des influences soul, pop, R&B, hip-hop de la mouvance keb et un excellent beatmaker en plus ! J’ai ensuite vu un extrait de son spectacle qui m’a renversé par sa musicalité. En plus de chanter et de chauffer le public, il jouait du violoncelle, des claviers et de la guitare, le tout accompagné d’excellents musiciens. Le revoici maintenant avec son nouvel album, Sablier, qui est rempli de succès potentiels, ce qui en fait la combinaison parfaite pour relancer nos Shows du Garage ce printemps ! » – Frédéric Roussel, directeur général, RDL en spectacles

Photo | Augustin Chapdeleine