Accueil / Nos sens / L'Émotion / Quand le cannabis se marie à la culture

Quand le cannabis se marie à la culture

texte Mikael Rioux

Après une première édition couronnée de succès, le Festival du Bon Plant sera de retour du 28 au 30 juin à Trois-Pistoles au Bas-Saint-Laurent, pour continuer sa mission centrée sur l’information, la conscientisation et la science entourant le cannabis.

Pendant trois jours, les festivaliers et festivalières seront en mesure d’en apprendre davantage sur les propriétés médicinales et environnementales du cannabis. Les patient.e.s qui bénéficient du cannabis pour un usage médical devraient être priorisé.e.s et cesser d’être mis.es à l’index par les autorités et le corps médical. De plus, en ces temps de crise environnementale, il serait temps de mettre de l’avant les possibilités exceptionnelles du chanvre qui permettent à l’humain de se nourrir, de se loger, de se vêtir et de se soigner à partir d’une même plante qui pousse presque partout sur notre planète !

Pour ce faire, l’équipe du festival a invité une équipe d’experts et de scientifiques chevronnés. Lucie Pagé, Jean-Sébastien Fallu, l’équipe de la Croix-Verte, l’AQICM (Association québécoise des intervenants en cannabis médicinal), le GRIP (Groupe de recherche et d’intervention psychosociale), Sébastien Bélec et plusieurs autres seront présent.e.s, en après-midi, à la Forge à Bérubé pour échanger avec les festivaliers et festivalières.

Les amateur.rice.s de musique ne seront pas en reste, car cette année la programmation musicale du festival offre une dizaine d’artistes aux styles musicaux variés. Quentin Condo, alias Q-052 rappeur mi’gmaq engagé, Shauit, avec son reggae innu et Hanorah, chanteuse soul, R&B qui avait fait tourner toutes les têtes à l’émission La Voix, se produiront à la Forge à Bérubé. Vander, Sensei H, Margaret Tracteur, les Rapayes et Whydah viendront compléter l’offre musicale sur les 3 autres scènes du festival. En effet, l’offre de spectacles se déploiera aussi au Caveau, au Salon de Madame Félix (Bistro Le Grenier), et même côté jardin, rue Pelletier.

Les amant.e.s de littérature seront bien servi.e.s, puisque la librairie ambulante Le Buvard sera présente tout au long de la fin de semaine dans la cour du Caveau. Michel Vézina sera également, avec son comparse Vander, au centre du Cabaret Dub et Litté présenté dans le cadre des Samedis de conter qui vous est offert par les Compagnons de la mise en valeur du patrimoine vivant de Trois-Pistoles. Le festival fera aussi place à l’humour avec Fred Dubé et Christian Vanasse qui viendront présenter leur spectacle du Rire aux Armes.

Cette année encore le festival revient avec ses revendications de l’an passé qui s’adressent aux deux paliers de gouvernement. Pour le provincial, nous exigeons du gouvernement d’autoriser, comme c’est le cas presque partout au Canada, la possibilité de faire pousser son propre cannabis à la maison. De plus, nous souhaitons que le fédéral assouplisse la réglementation pour les micro-productions, afin de favoriser une plus grande diversité de producteurs et éviter la création d’un cartel de géants comme ce qui est en train de se produire actuellement.

Avec ses conférences, ses ateliers, ses kiosques d’information et son offre culturelle impressionnante, le festival offre au public une foule d’occasions d’apprendre et de se divertir pendant toute la fin de semaine et ce dans un lieu enchanteur.

Programmation complète au :
www.festivaldubonplant.com

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

La Face Cachée et Maestro

Textes Amar Cherigui La Face Cachée Combien de temps encore le fardeau pèsera sur ton …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *