Pourquoi des conférences en ligne ?

Texte | Étienne Frenette, directeur général de la SHAT (Société d’Histoire et d’Archéologie du Témiscouata)

La question en titre est en fait une réponse à une autre question qui s’est rapidement posée à la Société d’histoire et d’archéologie du Témiscouata (SHAT) au début de la pandémie de COVID-19 qui frappe actuellement le monde dans lequel nous vivons. Que peuvent faire une société d’histoire, un site historique, une revue et un musée à une pareille époque ? Qu’est-ce que la SHAT peut faire pour la population en ces temps difficiles ? Eh bien, la même chose qu’elle a toujours fait via le Fort Ingall, le Musée du Témiscouata et la revue Le Témiscouata :

– Préserver, conserver, utiliser, mettre en valeur, diffuser et promouvoir le patrimoine historique, préhistorique, archéologique, ethnologique, architectural et culturel du Témiscouata, tant au niveau des sites, des bâtiments, des objets, des documents, des cultures, des événements et des personnages, par des interventions muséologiques, d’une manière didactique, dans une perspective historique, contemporaine et culturelle, visant l’intégrité, l’authenticité, la convergence et la transversalité.

– Contrer l’exploitation inappropriée, négligente, abusive ou destructrice de notre patrimoine.

– Réunir des personnes désireuses d’accomplir cette mission.

Extrait de la mission de la SHAT

Il est donc primordial pour nous de continuer à diffuser notre histoire commune et il est tout aussi important de faire l’effort de rejoindre les gens, à un moment où l’on ne peut pas physiquement se rencontrer. Plusieurs vivent mal cet isolement imposé par un virus comparable à celui de l’Influenza qui a sévi en 1918. Socialement, il en vient aux musées d’aider les gens comme ils le peuvent durant cette crise. Surtout si l’on croit en la définition officielle des musées du Conseil International des Musées :

Le musée est une institution permanente sans but lucratif, au service de la société et de son développement, ouverte au public, qui acquiert, conserve, étudie, expose et transmet le patrimoine matériel et immatériel de l’humanité et de son environnement à des fins d’études, d’éducation et de délectation.

Ainsi, la SHAT a décidé de s’inviter dans vos salons un jeudi soir sur deux, pour vous divertir, vous informer, vous surprendre, vous délecter et peut-être même… vous faire rire un peu ! Nous voulons vous présenter les péripéties véridiques de personnages plus grands que nature qui ont forgé notre région à leur image, en espérant que leurs histoires vous inspirent ou, au moins, vous feront oublier, quelques instants, votre solitude.  

Nous avons donc commencé par nous présenter, nous, la SHAT, anciennement nommée la Société historique de Cabano. Après tout, on ne s’invite pas dans le salon de quelqu’un sans lui dire qui ont est. Nous avons discuté avec vous de notre naissance en 1967 qui mena à la reconstruction du Fort Ingall, en passant par notre époque maison de la culture et café dans les années 70-80, pour finir avec le présent de notre organisme. Vous nous avez posé des questions sur la roseraie du Témiscouata, sur l’habitation en lieu historique et sur nos membres fondateurs, comme Guy Hudon.

Sous peu, nous parlerons de ce que nous faisons activement à chaque été au Fort Ingall : la reconstitution historique. Par la suite, nous discuterons de la vie des soldats en 1839, de leurs origines et peut-être même de leurs influences sur notre territoire. Comme quatrième sujet, nous discuterons de Grey Owl, un personnage qui marqua l’imaginaire de toute une génération dans le monde entier. De quoi voulez-vous parler ? N’hésitez pas à nous donner des sujets !  

Nous savons à quel point l’isolement est difficile et l’attente sera peut-être encore longue, mais en attendant de pouvoir reprendre notre vie normale, laissez-nous vous parler de vous.

Historiquement vôtre !

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Retour à la terre superstar

Texte | Max Bélisle, préposé au délire En 2020, faire ton épicerie dans un supermarché, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *