Accueil / Nos sens / La Réflexion / Petits gestes écologiques à adopter au quotidien

Petits gestes écologiques à adopter au quotidien

texte et photo Catherine Roy

 

On le sait, parler d’environnement et d’empreinte écologique à la cote cette année. Mais il y a une raison à cela. Elle est simple. On a abusé. On a oublié. On a consommé. On a été naïf et inconscient. Tout ça pendant plusieurs décennies. Les façons de changer notre mode de vie sont longues à énumérer et on pourrait se sentir perdu devant l’immensité des décisions et changements à faire. Juste penser à traîner nos sacs à l’épicerie est encore une constante bataille avec notre cerveau conditionné à y entrer sans. (J’en profite pour saluer le pas qu’a fait la Ville de Verdun d’interdire aux commerçants de donner des sacs de plastique. Quel avant-gardisme !) L’important est d’y aller doucement et de changer nos habitudes. Tranquillement. J’en profite donc pour vous parler de quatre choses faciles et très accessibles que j’applique dans ma vie de tous les jours.

Nous avons une chance inouïe d’avoir dans notre propre patelin une compagnie qui a su développer et offrir une gamme de produits avec un service de remplissages très accessible. Vous aurez très certainement deviné que je parle des produits de nettoyage Pure. Cette entreprise nous offre une gamme complète de produits de nettoyage sans composantes néfastes pour la santé et, en plus, un principe de remplissage pour, évidemment, éviter de jeter les contenants de plastique. Si vous n’avez jamais testé ses produits, n’attendez plus ! Elle offre même de grosses quantités en boîte que vous pouvez utiliser pour faire votre propre remplissage à la maison ! Finis les produits chimiques ! Visitez son site Web pour connaître tous les points de vente et de remplissage. La mode des drinks ! Cafés, smoothies, boissons gazeuses, cafés glacés… Imaginez la quantité ridicule de contenants jetables qui se retrouvent chaque jour partout dans le monde. Chaque matin, vous arrêtez pour votre petit café ? Chaque fois, vous jetez le contenant. Votre paille de plastique. N’est-ce pas ridicule ? Et si l’on avait tous notre contenant avec soi ? Eh bien, je le fais. Je me suis acheté pas dix, pas huit, mais bien trois contenants durables et pas en plastique. Deux en inox pour mon breuvage chaud. Un en verre de 12 oz pour mon kombucha en fût ou pour mes smoothies. Comment est-ce que je fais pour les avoir avec moi au moment propice ? Pas si complexe. Il s’agit d’instaurer une habitude. Une fois lavé, je remets le contenant dans ma sacoche directement. Sans attendre. Ç’a été le meilleur moyen pour moi d’ajuster cette habitude, et les endroits que je fréquente y sont habitués. En plus, certains prennent le temps de réchauffer notre contenant d’inox à l’eau chaude ! Le choix de notre contenant doit bien sûr être logique puisque certains plastiques plus durs se retrouveront aussi aux vidanges lorsque abîmés. L’idée est de faire un choix durable et d’utiliser le contenant au moins 5 ans. Ce n’est pas tout ! Les PAILLES ! J’ai banni les pailles ! Qui a besoin de boire dans une paille ? Dites simplement non ou procurez-vous des pailles en inox lavables. Ce n’est pas plus long à nettoyer que votre contenant de breuvage.

La mode du vrac. Encore une fois. Quelle chance avons-nous d’avoir cette possibilité chez nous et dans plusieurs établissements ! J’ai voulu créer un moment plaisant avec cette habitude et, comme j’utilise souvent les mêmes produits, c’est facile pour moi de procéder sans trop réfléchir. D’abord, à la maison, mes produits se retrouvent dans des pots Mason ou des contenants identifiés. Je n’ai donc qu’à partir directement avec mon panier de contenants pour me rendre chez mon marchand local. Des produits frais, sans emballage et de plus en plus locaux et biologiques ! Notre hygiène féminine. On parle énormément des couches lavables, mais saviez-vous qu’il y a des produits pour nous, les femmes ? Des choix écologiques ? Ai-je besoin de vous faire le portrait du nombre de serviettes sanitaires, de tampons et de leurs emballages qui se retrouvent aux déchets chaque jour ? Eh bien, oui ! Des serviettes lavables! Ça se peut et c’est beaucoup mieux pour votre corps. Aucun produit chimique de plastique collé sur vos parties génitales. Aucune mauvaise odeur puisque c’est le sang contre les produits de plastique et autres composantes des serviettes qui crée ces odeurs. Apprendre à nettoyer ses produits d’hygiène pourrait être une adaptation au départ, j’en conviens, mais nos grands-mères et nos mères l’ont fait pendant longtemps. Pourquoi pas nous ? Il y a une autre option. Celle que j’utilise depuis maintenant 8 ans : la coupe menstruelle. Quelle délivrance et quelle belle invention ! Une simple coupe de silicone qui recueille vos écoulements. Ne me faites pas les yeux au ciel comme quoi vous devez vous toucher pour la retirer ou l’installer, s’il vous plaît ! C’est votre propre corps. Il n’y a absolument rien de répugnant là-dedans ! Ce n’est pas différent de partir à la recherche du tampon égaré. On se lave les mains. Savez-vous que je n’ai acheté aucun produit d’hygiène féminine jetable depuis 8 ans ? Quelle économie et quel beau geste écologique simple et facile !

Ceci n’est qu’une parcelle des gestes que l’on peut poser ou ajuster. Une journée à la fois. Je ne suis pas infaillible. Il m’arrive de ne pas avoir avec moi mon contenant ou mon sac de magasinage. L’important, c’est de faire l’effort d’y penser le plus souvent possible. Quand je n’en ai pas, je demande du papier à l’épicerie. Si je n’ai pas mon contenant de breuvage, je prends le verre de carton sans couvercle en plastique. L’important, c’est de faire des efforts chaque jour. Chaque jour un peu plus. Tous les produits énumérés dans cet article sont offerts à Rivière-du-Loup. Il s’agit simplement de s’informer, d’ouvrir l’oeil et même de devenir créatif.

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Corps, PARFAITEMENT parfait

texte Andréanne Martin | Technicienne en diététique   Lorsque j’ai appris que le prochain thème ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *