PAR ICI, résidences d’artistes au Parc National du Bic

Texte – Marie-Pier Morin, chargée de projet pour PAR ICI et Audrey-Anne V. LeBlanc, directrice générale et artistique
Illustration – Léa Delignies

PAR ICI, c’est l’occasion pour huit artistes du Bas-Saint-Laurent d’expérimenter de nouvelles avenues artistiques dans l’environnement unique du Parc national du Bic.

PAR ICI, c’est pimenter et diversifier l’expérience des visiteur·se·s du Parc par des moments privilégiés de rencontres, de partages et de découvertes avec ces artistes.

PAR ICI, c’est une question de territoire et d’héritage. Il s’agit d’investir la Maison Rioux, cette demeure autrefois habitée par la famille Rioux qui cultivait les terres du Cap-à-l’Orignal1.

PROJET RIOUX : L’ORIGINE

Les résidences d’artistes à la Maison Rioux du Parc national du Bic – auparavant connues comme le Projet Rioux – ont été fondées par Arte Tracto en 2013. L’organisme culturel rimouskois est alors administré par une équipe de bénévoles, dont la mission est d’initier, de produire et de diffuser des projets d’arts multidisciplinaires dans l’espace public. En 2019, la précarité de l’organisme entraîne sa dissolution. Afin d’assurer une continuité à cette belle initiative, Arte Tracto confie le projet à Caravansérail qui reprend ainsi le partenariat avec le Parc. L’essence du projet – qui consiste à générer des rencontres entre les artistes au travail et divers publics en visite – est conservée par Caravansérail, dont la mission et les mandats rejoignent cette prémisse Bien que le visuel du projet est revu, Caravansérail prend soin de garder les couleurs éclatantes utilisées lors des éditions conduites par Arte Tracto afin de lui rendre hommage.

PAR ICI

L’édition 2021 des résidences d’artistes à la Maison Rioux – qui s’avère une première expérience pour Caravansérail – place la rencontre avec les usager·ère·s du Parc au coeur du travail des artistes. Approche participative, approche relationnelle ou médiation culturelle sont proposées à tous et toutes les curieux·se·s qui visitent les créateur·rice·s. Il s‘agit donc d’offrir à huit artistes de la région un accès privilégié à un espace de recherche et de création inspirant et enrichissant afin qu’ils ou qu’elles réfléchissent, explorent et développent des oeuvres ou leur processus de création grâce au contact avec les visiteur·se·s. C’est donc la rencontre qui sert de données de recherche et de création. Ici, il n’y a pas de résultat attendu ni d’exposition prévue, c’est l’expérimentation qui compte!

UNE RÉSIDENCE D’ARTISTE, POURQUOI?

À l’image d’un séjour de yoga, une résidence d’artiste est une retraite de création. Elle permet au ou à la créateur·rice de se dédier entièrement à sa création pendant une période de temps prédéfinie. Elle permet également à l’artiste de sortir de son environnement habituel pour se concentrer sur son travail sans les distractions et les responsabilités de son quotidien. Souvent, ce contexte lui donne accès à des ressources différentes et génère des rencontres stimulantes qui, elles, ouvrent la porte à de nouvelles idées. Le propre de la résidence est qu’il n’y a pas d’obligation de résultat. Selon son projet et l’étape à laquelle il ou elle est rendu·e, l’artiste se concentre sur la réflexion, la recherche, la conceptualisation, la production ou la finalisation de l’oeuvre. Dans certains cas, il ou elle est purement en phase d’expérimentation2.

La rencontre des artistes, c’est PAR ICI!

1 Le bic un village et un parc, « La ferme Rioux », [En ligne] http://www.lebic.net/frioux.html. Consulté le 18 juin 2021.

2 BOUDREAU, Camille (2019). « Pour mieux comprendre les résidences d’artiste », Radio-Canada, [En ligne],
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1338223/residences-artiste-melanie-leger-philippe-beaulieu. Consulté le 18 mai 2021.

À propos de Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Un endroit fou : La Folgalerie

Texte et photos | Marie-Josée Saindon Impossible que vous n’ayez jamais remarqué ce lieu situé …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *