Notre région, nos histoires : Célébrer la contribution des afrodescendants à la construction de nos sociétés

Texte | Ananda Dubé

LE MOIS DE L’HISTOIRE DES NOIRS, LE MOIS DE NOS HISTOIRES

« Les gens qui arrivent, ils n’ont pas que des choses à prendre, mais aussi à donner, à partager, à offrir et apporter à la communauté dans laquelle ils arrivent. Ils arrivent avec leurs histoires, leurs bagages et leur singularité. C’est avec ce message directif que la programmation a été pensée. » – Chiara Ménard, agente de communication et de sensibilisation à Accueil et Intégration BSL Rimouski-Neigette.

Chaque mois de février est un moment pour remettre de l’avant une partie de notre culture qui a été invisibilisée. Celle qui a aussi aidé à la construction de nos sociétés et, dans notre cas, celle du Bas-Saint-Laurent. Parce que c’est une occasion de parler de nos histoires collectives, Rimouski, terre d’accueil organise chaque année une généreuse programmation afin d’honorer une partie de leur collectivité. Accueil et intégration BSL Rimouski-Neigette, qui a d’ailleurs travaillé de concert avec le comité organisateur du Bas-Saint-Laurent, est particulièrement fier de cette édition malgré les circonstances contraignantes connues actuellement.

LA CONVIVIALITÉ AU RENDEZ-VOUS

Dans le but de multiplier le partage et les rencontres, la programmation a été pensée sous forme d’ateliers, et surtout, de panels virtuels. D’ailleurs, c’est avec monsieur Jean Kabuta qu’une trentaine de participants ont pu s’initier au Kàsàlà, un art de la célébration africain.

Lors d’une activité régionale, l’artiste-conférencier et historien Webster a parlé de la présence africaine et afrodescendante au Québec. Puis, dans un événement plus rimouskois, le partage d’histoires de personnes ayant immigré au Québec il y a de cela près de 30 ans a ouvert la discussion sur les différences d’arriver ici à différentes époques. Le maillage des histoires a laissé place au sentiment de communauté bien présent dans notre région, et ce, même virtuellement.

Il y a également eu une nouveauté cette année, celle de réaliser des activités qui tendent vers la concrétisation. Le 20 février dernier, une rencontre destinée à l’entrepreneuriat a eu lieu. Le but était de mettre de l’avant des projets entrepreneuriaux afro-québécois qui sont en cours dans notre région, mais aussi de présenter les ressources disponibles sur notre territoire pour soutenir le développement de projets.

En vue de la prochaine édition, Accueil et Intégration BSL Rimouski-Neigette souhaite sensibiliser avec un côté plus léger et festif dans sa programmation.

Pour en apprendre davantage et revisiter certaines activités en différé, visitez les pages Facebook Accueil et Intégration BSL Rimouski-Neigette et Mois de l’histoire des noirs du Bas-Saint-Laurent.

illustration : Sébastien Thibault

À propos de Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Mon travail : Un milieu de vie à l’écoute

Texte | Marie-Amélie Dubé Dernièrement, ma soeur racontait lors d’un Zoom familial qu’elle avait fait …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *