Accueil / Nos sens / La Vue / Mon manoir à moi, ou comment s’approprier un manoir

Mon manoir à moi, ou comment s’approprier un manoir

texte Michel Asselin

 

Pour une troisième année consécutive, le regroupement d’artistes participe à l’animation culturelle du Manoir Fraser et occupe du 21 juin au 15 septembre ce lieu patrimonial par la présentation d’une exposition collective de 15 artistes de VOIR À L’EST – art contemporain sous le thème : « MON MANOIR À MOI… » Ces artistes ont relevé le défi d’envahir une partie du Manoir seigneurial Fraser afin de marquer le lieu de différentes interventions artistiques. Ils explorent différentes facettes du lieu avec des points de vue historique, géologique, ethnologique et sociologique. Chacun et chacune apporte sa vision chargée d’esthétisme et d’émotion. Pour le spectateur, c’est un moment de découverte du lieu et d’univers où la pensée peut errer sans contrainte de temps. Une réflexion, un souvenir ou une idée surgit et l’on s’évade un moment de la réalité pour créer un nouveau sens à notre environnement. Le temps d’un instant, changer le quotidien et plonger dans le rêve éveillé. Dans cette exposition, installations, photographies, peintures et dessins sont exposés. Des ateliers familiaux sont également au programme. Ils auront lieu les samedis 28 juillet, 11 et 25 août ainsi que le 8 septembre, de 14 h à 16 h.

aout36

Dès le samedi 28 juillet, Dorys Tremblay sera sur place pour animer un atelier : Jeune futur architecte à l’oeuvre. Au cours de cette activité, les jeunes participantes et participants pourront découvrir et explorer les techniques et outils qu’utilisaient les architectes dans leur métier, et ce, bien avant l’arrivée des ordinateurs. Dans cet atelier, les jeunes et futurs architectes d’un jour pourront laisser aller leur imaginaire et créer eux-mêmes leur propre château en deux ou trois dimensions.

Par la suite, Guillaume Dufour Morin animera le 11 août : Touristes, trop touristes. Au cours de cet atelier, les participants pourront s’initier en pratique à cette forme incontournable de l’art contemporain, souvent méconnue du grand public, par la création de performances en groupe d’après des énoncés performatifs. Cet atelier de création guidée permettra aux participants de réaliser une visite singulière et ludique du Manoir Fraser à travers l’expérimentation du cliché humoristique du touriste indiscret. Les participants auront la possibilité de repartir avec la documentation de l’atelier. Viens découvrir l’art action dans les divers espaces du Manoir Fraser !

Michel Asselin le 25 août : Les empreintes du Manoir. Au cours de cet atelier, les participants pourront s’initier à la technique du frottis en inventoriant différentes textures du Manoir à l’aide de papier déposé sur celles-ci et de crayon de plomb, cire ou pastel qu’on frotte sur la surface. Cet atelier de création guidée permettra aux participants de réaliser une oeuvre inspirée du Manoir et ses environs. Les participants pourront repartir avec leur création.

Marie-Josée Roy le 8 septembre : Toutes les couleurs sont dans la nature. Il s’agit d’un atelier d’initiation à la teinture naturelle, une technique ancestrale qui gagne à être revisitée. Cet atelier a pour but de préserver cette technique peu connue et pratiquée et ce savoirfaire en donnant le goût d’expérimenter plus amplement avec ce qui est à portée de main dans la nature. Une sorte de redécouverte de notre patrimoine. En introduction, un aperçu de la teinture naturelle et de son utilisation dans l’histoire. Suivra une démonstration sur la technique. Après avoir testé plusieurs bains de teintures réalisées à partir de plantes et autres matières naturelles du terroir, les participants repartiront avec un foulard de soie de leur cru ! Durant ces ateliers, les visiteurs sont invités à réaliser des oeuvres en lien avec le Manoir, en compagnie des artistes. Un 5 à 7 le 13 septembre est prévu pour découvrir les productions de ces quatre ateliers familiaux.

aout37
Nos partenaires pour cet événement :
Le ministère de la Culture et des Communications (MCC), la Ville de Rivière-du-Loup, la MRC de Rivière-du-Loup, la Société de sauvegarde du patrimoine du Grand-Portage, le Manoir seigneurial Fraser, le Cégep de Rivière-du Loup, CIMA+.

 

 

MON MANOIR À MOI C’EST…

Se laisser aller dans l’imaginaire de sa création en immortalisant des amis. Dory’s Tremblay

Les origines, le camp de base. Louis-Pier Dupuis-Kingsbury

La traversée du miroir. Jocelyne Gaudreau

Une évocation du passé. Raymonde Lamothe

Les assauts de la vie contre notre personne. Youri Blanchet

La présence par l’absence. Denis Beauséjour

Des murs qui jasent un passé de boiseries et tapisseries, de la poussière d’héritage culturel, un coin du salon jamais piétiné, des petits espaces que l’on n’observe jamais ; ceux qui dansent silencieusement. Valérie Simone Lavoie

Ma manière noire. Michel Asselin
Dans mes rêves les plus fous, mon Manoir à moi, c’est Noir de monde. Jacques Thisdel

L’univers personnel d’une réalité chimérique. Marie-Josée Roy

La musique d’un arbre qui rêve du passé. Gernot Nebel

Un regard sur le fleuve. Mona Massé

Un manoir que j’habite. Xavier Labrie

Le jus des pissenlits qui poussent sur le gazon du terrain de mon manoir, c’est le jus de l’Oubli savamment distillé suivant la recette familiale Fraser. Que ne restent gouttes de la résistance réduite à son jus. Soif de pouvoir ? Bois prestement. Guillaume Dufour Morin

Un lieu où l’imaginaire cumule une panoplie de personnages hétéroclites. Richard Doutre

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Corps, PARFAITEMENT parfait

texte Andréanne Martin | Technicienne en diététique   Lorsque j’ai appris que le prochain thème ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *