Accueil / Nos sens / La Réflexion / Microcrédit KRTB, 15 ans à supporter les rêves d’entrepreneurs

Microcrédit KRTB, 15 ans à supporter les rêves d’entrepreneurs

texte Marie-Amélie Dubé

Lancer son entreprise ou partir à son compte, quel vertige n’est-ce-pas ? Surtout quand il est question de financer son projet. Les idées d’entreprises ce n’est pas ce qui manquent ! Certaines sont farfelues, d’autres bien simples semblent peut-être plus réalistes, mais tout dépend de votre plan d’affaire et de votre étude de marché. Les options de financement traditionnel dans les institutions financières ne sont toutefois pas accessible à tout le monde. Et si le microcrédit était LA solution au financement de votre projet entrepreneurial ?

VOUS AVEZ DIT MICROCRÉDIT ?
Le Québec a vu naître, durant les années 80, le microcrédit dont l’objectif était de mettre sur place un capital de risque et de développement accessible aux populations moins nanties, afin que ces dernières puissent revaloriser leurs milieux de vie. Régionalement, le microcrédit a pris forme durant les années 2000, au Témiscouata, à la suite d’un colloque sur les enjeux pour contrer la pauvreté. Nommé au départ Crédit Entraide Témiscouata l’organisme est devenu en 2007 Microcrédit KRTB, puisque les MRC environnantes des Basques, de Rivière-du-Loup et du Kamouraska se sont ajoutées au territoire touché par les actions de l’organisme. Dès 2006, l’organisme s’est joint au Réseau québécois du crédit communautaire qui est devenu MicroEntreprendre en mars 2017. L’équipe est composée de Mario Nadeau, directeur général et membre fondateur et de Joël Morin, CPA, CMA, analyste financier. Les deux circulent sur le territoire entre le siège social installé à Témiscouata-sur-le-Lac et les points de service de La Pocatière et de Rivière-du-Loup. Ils rencontrent les gens pour les accompagner dans le développement de leurs occasions d’affaire, sans moratoire sur les domaines ciblés, et supporte le développement du projet afin qu’il devienne une entreprise rentable.

DÉVELOPPER LE POTENTIEL HUMAIN
La mission de Microcrédit KRTB est de contribuer au développement du potentiel humain et économique de nos communautés locales en offrant un soutien technique, un accompagnement et un accès au crédit à des personnes ou groupes n’ayant pas accès ou ayant un accès limité aux services financiers conventionnels, afin qu’ils puissent réaliser des projets générateurs d’emplois et ainsi prendre leur juste place dans l’économie locale. L’approche respectueuse et humaine caractérise le service offert par l’organisme. La relation établie avec l’entrepreneur est basée sur la confiance. La preuve, Microcrédit KRTB fait des prêts d’honneur sans garantie. Votre parole est leur seule garantie. Avouez que c’est audacieux ! « En 15 ans, nous avons un taux de remboursement qui dépasse 90 %, explique Joël Morin. »

« En 15 ans, c’est 57 prêts qui ont été accordés, 254 emplois créés ou maintenus, 3220 heures d’accompagnement et 2 355 000 $ en coût de projet investis », rapporte Joël Morin.

L’accompagnement offert par Microcrédit KRTB prévoit 7 étapes pour réaliser votre plan d’affaires, vous faisant cheminer à partir de votre idée, votre profil, votre étude de marché, la planification, le plan d’affaires, le financement et le démarrage. Ils évaluent où vous en êtes et s’adapte à vos besoins pour vous offrir un accompagnement sur mesure, que vous soyez travailleur autonome ou que vous ayez un projet d’entreprise à plusieurs employés. Ils peuvent également vous offrir une formation en comptabilité; ce qui peut être fort utile pour les travailleurs autonomes.

15 ANS ET DES RÉUSSITES
Jusqu’à maintenant des projets issus de divers domaines tels les services, les arts et la culture, l’agriculture, la restauration et le service alimentaire, le secteur manufacturier et le commerce de détail ont vu le jour. Ce sont des prêts de 500 $ à 20 000 $ qui ont été accordé. « Tant qu’au niveau des chiffres nous sommes capable de voir la viabilité du projet et la capacité de remboursement des montants sur un maximum de 5 ans… », explique l’analyste financier. La démarche d’analyse est composée de rencontres avec l’analyste financier afin de comprendre le projet d’entreprise et d’établir des prévisions financières. Par la suite, le promoteur doit présenter son projet au comité d’investissement. Ce comité est composé de 4 membres, 2 membres du conseil d’administration et 2 personnes externes. Enfin la demande de financement est entérinée par le Conseil d’administration constitué de 7 membres en provenance des 4 MRC concernées. En 15 ans, c’est 57 prêts qui ont été accordés, 254 emplois créés ou maintenus, 3 220 heures d’accompagnement et 2 355 000 $ en coût de projet investis grâce aux investisseurs composés de Desjardins, de la Fondation Héritage 2000, des entreprises et des individus et du Ministère de l’économie et de l’innovation (MEI) qui supporte le financement des opérations de l’organisme.

Microcrédit est un allié dans le démarrage, la croissance et le développement de votre entreprise. « Certaines entreprises ont obtenu 3 prêts successifs pour les supporter dans la croissance de leur entreprise », explique M. Morin, analyste financier depuis 3 ans pour l’organisme. « C’est stimulant d’aider les gens à prendre leur place dans la société et de les voir réaliser leur rêve entrepreneurial. » À la question, avez-vous vous-même la fibre entrepreneuriale, le chargé de projet nous a répondu en riant : « J’ai une liste de toutes les idées d’entreprise qui me sont déjà venues en tête ! ». Alors si vous cherchez une idée d’entreprise, prenez rendez-vous avec Joël, qui sais… vous ressortirez peut-être avec un nouveau projet ! Pour davantage d’information, consultez microcreditkrtb.com et suivez leurs pages Facebook et Twitter.

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Une résolution environnementale pour 2019

texte Sarah-Ève Roy | Journaliste à L’Inné-Dit | photo Patric Nadeau À chaque début d’année, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *