Mai… ou septembre ?

Texte| Sharly Jalbert, élève de 4e secondaire de l’École Secondaire de Rivière-du-Loup
Photo | wei zhu de pixabay.com

Personnellement, je préfèrerais un retour à l’école au mois de septembre pour deux raisons. Premièrement, bien que l’école soit une chose essentielle de la vie, la santé est de loin le plus important. Je veux dire que le fait de retourner trop vite à l’école pourrait faire tout basculer. Par exemple, s’il faut vraiment être incarcérés dans une classe avec seulement 9-10 élèves, serait-il plus avantageux d’attendre septembre afin d’apprendre tous au même niveau, comme au départ ? De plus, devant se tenir à une distance de deux mètres, ce serait stupide de revenir en étant 1000 élèves et plus dans l’école. Cela n’a aucune logique ! Deuxièmement, je trouverais cela inconscient venant du gouvernement de repartir l’école en pleine période de crise. Pensez-y, peut-être que notre ville s’est calmée avec le nombre de cas, mais le reste du Québec, non. Cela dit, ça prendrait seulement une personne pour tout redéclencher, alors qu’en attendant septembre, les cas du Québec pourraient tous diminuer, les spécialistes pourraient trouver leur remède et être en mesure de réagir plus vite aux prochains cas. Finalement, je crois sincèrement que personne au Québec ne devrait recommencer l’école, nous ne sommes pas en mesure d’affronter cette situation pour le moment .

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Laura Chénard – Entrevue [Balado]

Laura Chénard, agente de communication et marketing pour Rivière-du-Loup En Spectacles, nous parle du retour …

Un commentaire

  1. Merci Sharly d’avoir exprimé ta sagesse de jeune. On peut parfois penser que les jeunes sont insouciants, parce que ce sont souvent eux qui sont présentés dans les nouvelles télévisées. En tant qu’enseignante, je suis a même de voir tous les jours que nos jeunes, tout en étant exubérants parfois, ont cette sagesse intérieur qui est capable de surgir bien plus souvent qu’on ne pourrait le croire. Bravo à toi! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *