Accueil / Nos sens / L'Émotion / L’inde, un pays aux milles parfums

L’inde, un pays aux milles parfums

texte Marianne Verret et Nathan Vilivong, élèves de 4e secondaire au Collège Notre-Dame photos Élèves du voyage

Vivre, c’est apprendre, c’est découvrir l’inconnu pour comprendre qui nous sommes réellement. Vivre, c’est sortir de notre routine, notre zone de confort, changer notre façon de penser, aller à la rencontre de l’autre. Et c’est ce que nous permettent de faire les voyages. Sans sortir du pays, nous croyons que la toile de la vie que nous avons tissée jour après jour est la réalité de tous. Par contre, une fois que nous foulons une autre partie du globe, nous réalisons qu’il s’y trouve un tout autre monde, comme ce fut le cas pour nous en Inde. Aucune des 22 personnes ayant pris part à ce voyage ne l’a vécu de la même manière. L’itinéraire et les activités étaient les mêmes pour tout le monde, mais les divers aspects de ce merveilleux pays ont fait ressortir nos différences et nous nous sommes personnellement découvert.e.s lors de cette aventure. En d’autres mots, cette expérience de vie et tout le bagage reçu laisseront des traces particulières pour chacun.e.

Tout d’abord, nous avons été frappés par les contrastes affichés par l’Inde. D’une part, nous pouvions observer les chaînes de montagnes enneigées reliées à l’Himalaya, s’étendant sur des kilomètres. Il y avait tout simplement la pureté de la nature et la rencontre de braves Indiens réussissant à subvenir à leurs besoins en limitant leurs contacts avec la civilisation. D’un autre côté, les villes surpeuplées avec leurs déchets couvrant les rues tel un tapis d’ordures, assourdies par les éternels klaxons… En effet, la notion de silence leur paraissait inconnue ; il n’y avait pas une seconde qui pouvait s’écouler sans entendre un bruit. Nous avons aussi passé des heures mémorables dans notre minibus à travers la conduite périlleuse des tuk-tuks, des nombreuses familles en mobylettes et même des animaux qui se promenaient partout sans se soucier des divers dangers (vaches, singes, chiens, etc.). De plus, la richesse est inéquitable. C’est choquant de voir une population si pauvre, habitant les ruelles, tandis que les plus nantis demeurent à proximité dans un château. Puis, après une canicule dépassant les 40 °C, nous étions stupéfaits d’être confrontés au froid insoupçonné des montagnes.

Dès notre entrée au pays, les locaux nous ont accueilli.e.s à bras ouverts. Leur curiosité par rapport à notre visite s’est manifestée par leurs nombreuses questions et leurs selfies historiques. C’est une population d’une grande générosité et notre guide, Devendra, qui nous a suivi.e.s durant tout le périple, en a été le parfait exemple. Ce peuple prône l’entraide et le partage sans attendre en retour. Nous avons eu la possibilité de visiter un temple sikh et de donner de notre temps, ce qui nous a prouvé que nous pouvons tous être heureux.ses avec peu. De plus, nous avons été imprégné.e.s de leur culture par une randonnée à vélo au beau milieu de la capitale de l’Inde, Delhi. Les saveurs variées, les odeurs inconnues, les épices exotiques, les sons bourdonnants nous projetaient dans un univers incroyable de nouveautés, qui captait toute notre attention. Nous avons eu la chance de rencontrer des jeunes dans leur école subventionnée par la Fondation Udaan. Ils nous ont offert une prestation inoubliable. Notre contribution financière était bien peu comparée aux moments magiques partagés avec eux.elles. Que de beaux souvenirs, sautillant avec eux. elles, le sourire aux lèvres et le regard pétillant.

Tout au long de notre voyage, nous avons été influencés par le bonheur émanant de ce peuple. Nous avons réalisé qu’il faut toujours profiter de ce que nous avons au lieu de remarquer ce que nous ne possédons pas. Enfin, tous ces éléments ont représenté un véritable Défi qui nous a permis de nous Dépasser et de nous Découvrir, comme l’indique le thème du voyage 3D du Collège Notre-Dame.

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Relais pour la Vie, Déjà 10 ans !

texte Maryse Rioux | photos Patric Nadeau Depuis ces 10 ans, le relais pour la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *