L’immigration et le Témiscouata

Texte | MRC de Témiscouata
Photos | Gracieuseté de Place aux jeunes Témiscouata

Depuis quelques années déjà, les régions du Québec se préparent à recevoir des personnes issues de l’immigration et de la diversité culturelle sur leur territoire. Bien que la majorité d’entre elles s’installent d’abord dans la région métropolitaine de Montréal, on parle de plus en plus de régionalisation de l’immigration. Dans pratiquement toutes les municipalités régionales de comté du Bas-Saint-Laurent, des ressources sont déployées afin de préparer les milieux où ces gens vont s’établir. C’est justement le cas de la MRC de Témiscouata dont les efforts en ce sens ont commencé en 2018 en travaillant avec l’équipe de la Direction régionale du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI). Dans le cadre de son partenariat avec ce ministère, la MRC est aujourd’hui à l’étape d’élaborer son plan d’action en matière d’immigration, de diversité culturelle et d’inclusion. Le but de cette démarche est de réunir les conditions gagnantes afin de mettre en place les ressources et les outils nécessaires qui permettront aux personnes immigrantes de participer pleinement, en français, à la vie collective.

Un comité composé d’acteur·trice·s du milieu et de citoyen·ne·s issu·e·s de l’immigration est donc en place afin de déterminer les grands axes d’intervention. L’objectif du comité est de créer un plan d’action qui reflète le plus possible les réalités témiscouataines.

La collaboration et la mise en commun des efforts, des ressources et des outils représentent la clef vers la réussite. Toutes les personnes réunies autour de cette table ont deux choses à coeur : le bien-être des nouveaux·elles arrivant·e·s et leur enracinement au Témiscouata.

Souvent perçue comme une solution pour pallier le manque de main-d’oeuvre, l’immigration est en fait beaucoup plus que ça. Qu’ils arrivent directement d’un autre pays ou qu’ils soient au Québec depuis un moment déjà, les gens qui s’implantent sur notre territoire font le choix de s’établir ici et de devenir membre à part entière de notre communauté. Ces personnes sont donc importantes pour la vitalisation de notre région, mais encore plus par leur apport personnel au niveau de la culture et de la diversité.

L’immigration, c’est une ouverture sur le monde et sur soimême, c’est de faire de son chez-soi une terre d’accueil riche de diversité et de contacts humains. Des gens avec une vie, un ailleurs, des rêves, un parcours, un ici… Un ici qu’on choisit de bâtir collectivement en partageant. Plusieurs personnes issues de l’immigration ont déjà choisi le Témiscouata pour y vivre et y grandir. Sans le savoir, vous les côtoyez peut-être dans votre quartier, au restaurant, au travail ou dans diverses activités.

Et si, ensemble, on se sensibilisait ? Et si, ensemble, on acceptait de se rapprocher et de découvrir de
nouvelles cultures ? Nous pourrions être gagnant·e·s en élargissant nos connaissances et nos compétences interculturelles. Le Témiscouata est un endroit qui regorge d’opportunités, avec une bonne qualité de vie… Alors, pourquoi ne pas tendre la main, dire bonjour, sortir une pelle les premiers jours d’hiver et aller aider un·e nouvel·le arrivant·e à déneiger son entrée ? Et si l’on faisait de notre coin de pays un endroit où il fait bon de vivre ensemble ?

À propos de Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Source d’énergie scolaire depuis 50 ans ! [Publireportage]

Texte | Collège Notre-DamePhotos | Jean-François Lajoie Le collège Notre-Dame, connu avant 2008 sous le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *