Le secret de Kamouraska

Texte Marie-Amélie Dubé | Photos JHA Photographie

Il y a des ces villages dont les habitants ont un sourire qui illumine le quotidien à l’année ! Ne vous surprenez pas si lors de votre prochain passage à Kamouraska, vous êtes happé.e.s par le charme fou des Kamouraskois.es. !

Depuis quelques années, il.elle.s sont sous l’emprise magique d’une fée nourricière. Apparue un beau matin, entre les joncs, alors que le soleil caressait la marée basse et que tout le village était endormi, la Fée Gourmande prit en affection le territoire fertile de Kamouraska. Ses mains, étaient sculptées en cuillères de bois de grève, s’agitaient tôt le matin pour transformer la boue en chocolat et en caramel à la fleur de sel ! Comme la vase est une ressource inépuisable du village, lové sur le coeur du fleuve Saint-Laurent, la production se renouvelait tous les jours.

« Ils souhaitent mettre en valeur le terroir bas-laurentien en agençant les produits d’ici à leur chocolat […] »

Alors qu’il était jeune, Samuel Dionne passait ses journées aux côtés de sa mère, à observer avec fascination son travail à l’Auberge des Îles. C’est ainsi qu’un beau matin de juillet, il aperçut la fée par la fenêtre de la terrasse arrière. Il l’observa, puis un jour entra en contact avec elle pour l’aider dans sa fabrication. Il commença à travailler pour elle, car de plus en plus de visiteur.euse.s de partout au Québec venaient découvrir le village magique pour goûter au chocolat. Plusieurs habitant.e.s des bourgades voisines se mirent ainsi à travailler pour la fée.

C’est ainsi qu’Andréanne Pelletier, de Saint-Denis-de la Bouteillerie, vint prêter mainforte à la fée. Avec le temps, elle et Samuel développèrent une complicité singulière. Ils étaient complémentaires. Andréanne était très organisée et avait la bosse des chiffres et Samuel avait de la vision et un instinct créatif. Fière d’avoir su transmettre son don, la fée sentit qu’il était temps pour elle de réaliser de nouveaux défis et de laisser sa place aux deux jeunes.

C’est ainsi que depuis un an, Andréanne et Samuel sont copropriétaires de la chocolaterie de Kamouraska. Ils sont fiers de poursuivre cette tradition des grand.e.s artisan.e.s chocolatiers français en produisant des chocolats au pur beurre de cacao, enrobés à la main. Ils souhaitent mettre en valeur le terroir bas-laurentien en agençant les produits d’ici à leur chocolat, tel que la liqueur de cassis d’Amouraska ou en produisant un chocolat à la bière de la Tête d’Allumette. Accompagnés de leur équipe d’expérience, ils souhaitent développer encore plus loin le modèle de l’entreprise. « Nous sommes choyés d’avoir des employé.e.s d’expérience en qui on peut avoir confiance. », explique Samuel fort reconnaissant de cet état de fait. « C’est d’ailleurs grâce à cette stabilité dans nos équipes et dans la qualité de nos produits que nous pourrons développer notre offre et annoncer prochainement de la nouveauté à venir ! », renchérit Andréanne.

Le secret bien gardé de la beauté et de la santé de Kamouraska tient dans le fait qu’ils mangent du chocolat à l’année ! Comme le chocolat protège le coeur et les artères grâce aux flavonoïdes qu’il contient, il abaisse les risques de maladies coronariennes et d’accidents vasculaires cérébraux (AVC). Vous pouvez donc passer en boutique tous les jours, ou profiter de la boutique en ligne lafeegourmande.ca, pour savourer le secret sucré de la Fée Gourmande.

*La Fée Gourmande a été créée en 2002 par Mme Michèle Vallières, reprise en 2011 par Jean-Philippe Champagne, déménagée au coeur du village et reprise depuis un an par Samuel Dionne et Andréanne Pelletier.

SAMUEL DIONNE ET ANDRÉANNE PELLETIER
La Fée Gourmande
65-C, Avenue Morel, Kamouraska
418 492-3030
lafeegourmande.ca
Ouvert tous les jours de 9 h à 17 h

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

La nécessité est mère de l’invention

Texte et photo | Sylvain Dionne, coordonnateur, Fondation du Collège Notre-Dame Cette citation de Platon …

Un commentaire

  1. Félicitations Marie Émilie!!! Très bel article sur la chocolaterie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *