Accueil / Nos sens / L'Émotion / Le rideau de l’apparence

Le rideau de l’apparence

texte Sarah-Ève Roy | Journaliste à L’INNÉ-Dit

 

Vous savez sûrement que l’apparence physique préoccupe beaucoup de gens, surtout de nos jours. En effet, l’adolescence est considérée comme une période difficile de la vie. C’est ce qu’Anne Émond, scénariste, a voulu dénoncer dans son prochain film Jeune Juliette. Originaire de Saint-Roch-des-Aulnaies, Anne a réalisé, au cours de sa carrière, plusieurs courts et longs métrages qui figurent dans la liste du Canada’s Top Ten. Au cours d’un périple en Irlande, Anne s’ennuyait du Québec et a découvert les chansons de l’artiste Hubert Lenoir. Elle trouvait que l’oeuvre de Lenoir utilisait le même ton que le film qu’elle venait tout juste de terminer. La chanson « Recommencer » sera donc dans le générique du long métrage Jeune Juliette. « La fin de l’enfance, c’est un peu cesser de croire à l’impossible », a dit la réalisatrice.

 


Sarah-Ève Roy (Crédit photo : Patrick Nadeau)

 

Interprété par Alexane Jamieson, le personnage de Juliette est à la fin de sa deuxième secondaire. Ayant un surplus de poids, elle devra se défendre et être très forte pour passer par-dessus le sarcasme de son entourage. « Juliette fait de l’embonpoint et se fait un peu niaiser avec ça. Mais pour elle, ce n’est pas la fin du monde. Elle a une super personnalité et se défend très bien face à ceux qui l’écoeurent. Elle sait leur répondre ! », ajoute la réalisatrice. Le créateur de la musique, Hubert, n’était pas encore célèbre au mois de février dernier. Après la sortie de sa chanson « Fille de personne II », l’artiste a connu un très grand succès. En effet, l’auteur-compositeur-interprète a commencé sa carrière en 2015 dans le groupe de musique The Seasons. C’est à l’âge de 24 ans qu’Hubert Chiasson décide de se lancer dans une carrière solo sous le nom d’Hubert Lenoir. Il lance alors, en 2018, son premier album, Darlène. Il faut savoir qu’Hubert ne se caractérise pas en tant que femme ou homme, donc il ne se préoccupe pas de son apparence, mais de sa personnalité. Bien sûr, l’artiste met du maquillage et se laisse aller sur scène. C’est la vibration de la musique qui le guide vers ses mouvements. Jugé par un certain nombre de gens, il décide de les laisser faire et de vivre sans y penser. Bref, l’apparence ne définit pas la personnalité, c’est la personnalité qui définit l’apparence. À vous de lever le rideau pour en savoir plus ! Il est à noter que le tournage du film, distribué par Maison 4 :3, s’est terminé le 27 septembre 2018. Le film prendra l’affiche en 2019. Je vous invite à écouter Jeune Juliette et à vous laisser bercer par les magnifiques chansons produites par le talentueux Hubert.

 


Hubert Lenoir

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

La seconde chance aux vêtements

texte Priscilla Winling photo Virginie Caron   Que ce soit par son look flyé et ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *