Accueil / Nos sens / La Réflexion / Le milieu communautaire, un monde à découvrir

Le milieu communautaire, un monde à découvrir

texte Amélie Bureau et Anaïs Giroux-Bertrand | CDC des Grandes Marées

 

« Mais c’est quoi que ça fait exactement, un organisme communautaire ? »
« Eh boy. Assois-toi un peu, on va jaser. »

 

On pourrait juste citer des critères et dire qu’un organisme communautaire, c’est un « OBNL qui est enraciné dans la communauté, qui entretient une vie associative et démocratique et qui est libre de déterminer sa mission, ses approches, ses pratiques et ses orientations[1] ». On pourrait aussi nommer qu’il y a, entre autres, cinq maisons de la famille, douze organisations pour personnes handicapées et cinq centre-femmes sur le territoire du KRTB. On pourrait brièvement parler des valeurs d’égalité, d’entraide et d’autonomie qui les caractérisent. On pourrait même clamer haut et fort que le milieu communautaire représente plus de 500 travailleurs et travailleuses qui oeuvrent pour l’amélioration de la qualité de vie des personnes de notre communauté. On pourrait. Mais on ne le fera pas. On avait plutôt envie de vous parler concrètement. De vous donner des exemples de ce qui se fait chez vous, avec vous, pour vous. Sauf qu’avec un seul article, on ne serait pas venu à bout de vous présenter la soixantaine d’organismes du KRTB. C’est pour ça qu’on a décidé de se servir de notre expertise respective pour vous écrire dans le blanc des yeux, un petit peu à la fois, mais régulièrement, et de s’inviter chaque mois dans votre magazine préféré ! « La chronique du communautaire », c’est un article mensuel présentant les organismes communautaires du territoire qui travaillent dans un secteur en particulier, comme la sécurité alimentaire, la santé mentale ou la jeunesse. Et aujourd’hui, en guise d’intro, on vous présente la CDC des Grandes Marées.

La Corporation de développement communautaire (CDC) des Grandes Marées, c’est un regroupement qui représente 58 organismes, principalement dans les MRC de Rivière-du-Loup, des Basques et du Témiscouata. C’est deux jeunes femmes dynamiques qui travaillent à la représentation, à la promotion et au développement des organismes communautaires. C’est une équipe motivée et passionnée qui, à travers ses actions, vise une plus grande justice sociale[2]. En 2017, une étude d ’impac ts socioéconomiques[3] a été réalisée en partenariat avec l’UQAR auprès des organismes communautaires membres de la CDC. On y découvrait que les 1110 bénévoles qui s’impliquent dans nos organisations réalisent 85 908 heures de bénévolat annuellement ! Ça totalise 1 569 850 $ en valeur, basé sur le salaire moyen, et ça engendre des retombées sociales immenses, tant pour les organismes que pour les personnes qui les fréquentent. Alors voilà ! Avec ces articles mensuels, on espère que vous arriverez à avoir un aperçu encore plus clair de ce que les organismes de notre milieu arrivent à faire au quotidien. On vous souhaite donc de belles découvertes, car le milieu communautaire, c’est pour vous !

Bonne lecture !

 

[1] Site Web du RQ-ACA – www.rq-aca.org/informations/laca/
[2] Site Web de la CDC – www.cdcgrandesmarees.org
[3] Article d’octobre 2017 sur le sujet, dans La Rumeur du Loup – www.rumeurduloup.com/des-mots-et-des-chiffresun-clin-doeil-sur-letude-dimpact-de-la-csc-des-grandesmarees

 

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Corps, PARFAITEMENT parfait

texte Andréanne Martin | Technicienne en diététique   Lorsque j’ai appris que le prochain thème ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *