Le camp musical : 50 ans de fabrique à souvenirs

Texte | Marie-Amélie Dubé

Après deux ans de ralentissement en raison de la pandémie, la réouverture du Camp musical de Saint-Alexandre se fait en grand cet été pour souligner le 50e anniversaire de l’organisme.

23 JUIN 13h30 : TROIS JOURS AVANT L’ACCUEIL DES CAMPEUR·EUSE·S

La fébrilité est palpable. L’équipe s’active au quart de tour pour que tout soit fin prêt pour le 26 juin à l’accueil de la première cohorte de campeur·euse·s. Téléphone qui sonne, photocopieurs qui impriment des partitions, porte qui s’ouvre laissant apparaître à chaque fois un nouveau membre de l’équipe, rires et complicité exacerbée, toute qu’une musique entraînante à l’aube de ces 50 ans d’histoire. Une musique nécessaire pour assurer un été au diapason !

Même la mission se récite en choeur quand je leur pose cette question : «Le Camp Musical St-Alexandre se donne comme mandat de faire vivre avec audace et créativité des moments uniques axés sur l’expérience artistique dans un environnement inspirant où l’on cultive l’esprit de communauté et l’excellence.»

Fier comme pas deux, le directeur, Mathieu Rivest, nourrit une passion profonde pour le camp qu’il dirige depuis 26 ans. Avec le temps, il a su transmettre cette flamme – la faute au feu de camp, j’imagine – à Mathieu (Guiro) Boucher, responsable des communications, à Pascale Rivard, son bras droit et aux autres membres de l’équipe qui reviennent année après année. De véritables passionné·e·s qui sont passé·e·s par le camp lorsqu’ils·elles étaient jeunes, ont été moniteur·trice·s et sont aujourd’hui de l’équipe de gestion.

Le Camp Musical semble donner le coup de foudre à tout le monde et vit une véritable histoire d’amour avec sa communauté locale, régionale, nationale et internationale qui, avec les années, a touché plus de 100 000 personnes. Des gens du village, des entrepreneur·e·s, des familles et musicien·ne·s d’ici et d’ailleurs, qui gardent une place singulière pour le Camp Musical. À travers le temps, ils·elles ont été bénévoles, ont investi dans ses installations et ont contribué à son développement.

Le Camp Musical Saint-Alexandre, c’est aussi des offres pour les adultes, avec le camp Jazz, par exemple, ou pour les familles, avec le camp de musique traditionnelle.

VIVRE LE 50E EN PLEIN AIR ET MUSIQUE

Pour souligner les festivités, 4 forfaits d’hébergement de 3 jours, 2 nuits sont mis à votre disposition pour le long week-end de la Fête du Travail ! Oui, l’hébergement en nature sur le site du camp est possible et offre plusieurs sentiers de marche pour les amoureux de plein air. Les festivités du 50e vous permettront aussi de danser lors de la Soirée de danse trad, de rencontrer Louis-Jean Cormier qui offrira une prestation gratuite, le dimanche après-midi.

Un été rythmé qui promet !

Détails : www.campmusical.com

À TRAVERS LE TEMPS
1972 : Le Camp se tient à la Réserve de Parke
1978 : Le Camp déménage sur son site actuel
1998 : Séjours des orchestres symphoniques
2004 : Création de la fondation du Camp Musical
2007 : Participation à l’ouverture des Francofolies
2010 : Ouverture sur l’international
2012 : Mise aux normes des infrastructures de 5 millions et ouverture à l’année
2020 : Achat d’un terrain pour développer l’offre de plein air

À propos de Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Mitis Lab : Espace collaboratif au Château Landry

Texte | Marie-Amélie Dubé Le Mitis Lab est un OBNL ayant démarré ses activités à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *