L’atelier « Jeconcilie.com»

Texte | Christine Lepage, conseillère sénior en emploi, Univers Emploi

Avec 53 % de jeunes qui travaillent, le Bas-Saint-Laurent est l’une des régions dont le nombre d’étudiant.e.s en emploi est le plus élevé comparativement au reste du Québec. Plusieurs d’entre nous s’interrogent à ce sujet. Le fait que beaucoup de petites et moyennes entreprises n’exigent pas de formation qualifiante ainsi que la pénurie de main-d’oeuvre qui sévit actuellement sont des réalités qui peuvent expliquer en partie ce résultat. Considérant cette situation, le comité conciliation étudestravail (CÉT) de COSMOSS Rivière-du-Loup a jugé prioritaire de sensibiliser les jeunes de notre territoire à une saine planification de leur temps, pour favoriser la réussite éducative et la persévérance scolaire. C’est dans ce contexte que l’atelier « JeConcilie.com » a été mis en place pour les jeunes de 4e secondaire. Dans le cadre de cet atelier, les jeunes qui occupent un emploi ont la chance de découvrir un outil diagnostic interactif en ligne qui les aide à mieux concilier les différentes facettes de leur vie afin d’accorder la priorité à la réussite scolaire. En remplissant le questionnaire en ligne, l’élève reçoit un diagnostic de son profil études-travail et des recommandations et conseils, s’il y a lieu.

Cet atelier est dispensé chaque année depuis 2018 par Univers Emploi à tout.e.s les élèves de 4e secondaire de nos deux écoles secondaires, soit l’École secondaire de Rivière-du-Loup et le Collège Notre-Dame, partenaires de premier plan qui s’engagent ainsi pour la CÉT.

Voici le témoignage d’un jeune qui a assisté à l’un de ces ateliers.

Je me nomme William et j’ai 17 ans. Actuellement, j’étudie au Cégep de Rivière-du-Loup au DEC Tremplin et pour l’an prochain, j’envisage de m’inscrire au DEC en travail social au Cégep de Rimouski.

Je travaille présentement à temps partiel dans un magasin à grande surface (Tigre Géant) comme caissier et j’ai également travaillé comme emballeur chez IGA Extra.

Assister à cet atelier m’a permis de connaître les avantages et les inconvénients de travailler pendant mes études, de voir le temps pour chaque chose dans une semaine et qu’il est préférable de ne pas travailler plus de 15 heures par semaine durant l’année scolaire.

Avec mes deux emplois étudiants, je travaillais plus de 15 heures par semaine. Au fur et à mesure que l’année scolaire avançait, je me suis rendu compte que je n’arrivais plus à l’école à faire mes travaux et j’étais fatigué. J’ai rencontré mes employeurs pour que mon horaire de travail ne dépasse pas 15 heures.

Je crois que tous les étudiant.e.s devraient assister à cet atelier. Ça nous permet de mieux planifier notre emploi du temps et d’en sortir gagnant.e.s.

Les parents de William le supportent dans toutes les sphères de sa vie et ils encouragent leur fils à terminer ses études afin qu’il obtienne un diplôme d’études collégiales dans le domaine de son choix.

En conclusion, l’atelier « JeConcilie.com » permet à nos jeunes de prendre conscience que l’équilibre dans les sphères d’activité doit être considéré sérieusement afin de maintenir une santé physique et mentale. Les heures de loisirs et de sommeil ne doivent pas être négligées au profit des heures de travaux et d’études ou de travail, et l’inverse non plus. L’idéal est de doser avec discernement ses activités et son horaire.

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

De l’insulte à l’injure

Texte | Éric Dubois, syndicaliste, citoyen des Trois-PistolesIllustration | CDA Récemment, Le Devoir a publié …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *