Accueil / Nos sens / La Réflexion / La participation citoyenne au coeur de la durabilité ; Pour la ville de Rivière-du-Loup, une démarche inspirante et mobilisatrice

La participation citoyenne au coeur de la durabilité ; Pour la ville de Rivière-du-Loup, une démarche inspirante et mobilisatrice

texte Marianne Gagnon | Conseillère en développement durable | Ville de Rivière-du-Loup

Depuis 2010, la Ville de Rivière-du-Loup s’est engagée dans une démarche exceptionnelle de planification intégrée pour la durabilité de la collectivité, et ce, grâce à la participation citoyenne et à la collaboration de représentants de la Ville et d’acteurs économiques, sociaux et environnementaux du territoire. L’approche The Natural Step ayant inspiré la démarche se distingue par le principe du backcasting, soit la définition d’un avenir souhaité en vue duquel des stratégies de transition sont progressivement élaborées et mises en oeuvre. Des principes de consultations et de participation citoyenne bonifient la démarche. Collectivement, nous avons ainsi construit une vision de Rivière-du-Loup 40 ans plus tard, soit en 2050, et défini cinq grands objectifs stratégiques précisant cette vision (voir http://www.villerdl.ca/fr/ville/decouvrir/s-engager-pour-un-futur-stimulant).

Une vision d’une ville 40 ans plus tard, c’est merveilleux sur papier et dans un discours. Mais comment s’y rend-on et qu’est-ce que ça signifie dans notre quotidien ?

Cinq comités d’actions ciblées (affectueusement appelés CAC) constitués de citoyens et de représentants de la Ville ont été formés et correspondent à chacun des objectifs stratégiques. Ces comités ont participé à l’élaboration du premier plan stratégique, « S’engager pour un futur stimulant », couvrant la période de 2012 à 2017. Depuis, au fil de quelques réunions par année, chaque comité forme des plans d’action à court terme, discute des enjeux et des moyens possibles, puis sollicite, dirige ou stimule des actions concrètes en adéquation. Une première période de transition s’est complétée (2012-2017) avec de nombreux succès grâce au plan stratégique et à l’engagement des membres des comités d’actions ciblées. Citons notamment :

• Création de deux jardins communautaires de quartier ;
• Projet Ville nourricière sur la rue Lafontaine ;
• Salon jeunesse du bénévolat (2016 et 2017) ;
• Implantation d’une taxation incitative pour la valorisation des matières organiques ;
• Programme de subvention pour l’achat de couches lavables ;
• Inventaire et plan d’action pour la réduction des GES ;
• Soutien à la campagne « Achat local » de la Chambre de commerce de la MRC ;
• Crédit de taxe pour les entreprises « Green Tech » ou en R & D ;
• Journée de transport en commun gratuit le 22 du mois ;
• Permis gratuit pour rénovations/ construction écoresponsables ;
• La Ville est un membre actif de Villes et Villages en santé ;
• Colloque sur les saines habitudes de vie avec les entreprises ;
• Service de vélos libres.

Force est de constater que nous avons également vécu certains défis dans cette démarche. C’est pourquoi nous sommes présentement en révision et en étude de cette expérience. Nous reprendrons néanmoins les travaux avec conviction et dévouement au cours de l’année 2019 en vue de définir des stratégies de transition pour l’exercice 2020-2024. Si vous êtes intéressé à investir du temps et de l’énergie dans ce projet collectif, soyez à l’affût des annonces et demandes de participation en 2019. Vous pourrez sans aucun doute trouver le comité qui vous convient et au sein duquel vous pourrez mettre à profit vos connaissances, votre passion, votre sens de l’engagement.

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Gaspésia 100, une aventure inoubliable

texte Mathieu Lavoie-Dion | photo Marie-Claude Poirier Je prends le temps d’écrire ces lignes en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *