Accueil / Nos sens / L'Émotion / La Face Cachée et Maestro

La Face Cachée et Maestro

Textes Amar Cherigui

La Face Cachée

Combien de temps encore le fardeau pèsera sur ton dos. Combien de décennies à subir l’échine des gens convoitant ta voie. À longueur de temps, tu montres ta miel-lune de jour, la nuit cache ta face cachée.

À longueur d’année, on parle d’opportunité, de progrès et de bien-être ; demain, le jour se lèvera, sans sourire ni rayons de soleil ; ta face cachée apparaîtra au grand jour, assombrissement malintentionné, les comptes nous feront défaut. Le peuple en harmonie avec sa nature, vague de jour comme de nuit, rêvant, de mieux fait de miel et de lait au blé ancestral ; demain, il prendra sa destinée, la lumière à son lever, au zénith ou à l’horizon, le même rêve, appartiendra à tous ; vivre en paix.

La face ne sera jamais cachée ; nous produisons ce que nous mangeons, nous disons, ce que nous faisons ; les yeux dans les yeux, la main dans la main, demain sera meilleur.

Maestro

Rien ne le destinait a une telle carrière ; graine de vedette. Où le jeu se pratique dans la rue et la décision d’être se prend dans un salon feutré. Jadis, ils.elles nous interdisaient de taper sur une balle fabriquée de toutes pièces ramassées ici et là : un bout de tissu, un papier journal, enroulé et bien attaché avec une ficelle. Malgré tout, des vedettes sont nées ; des étendards sont levés très haut, là où, la politique a échouée, des décennies durant.

Sur des espaces verdoyants, semés partout, les balles germent telles des graines ; le phénomène est saisissant ; il n’a laissé personne sur la marge : petit, jeune, femme et homme,… tout ce beau monde tape sur une balle. Une image m’est restée ancré dans le subconscient ; sur un terrain de soccer, une jeune dame avec sa petite fille (2-3 ans) seules, s’entrainaient telles des vedettes ; une très belle image pour un lendemain sûr.

Qu’ils.elles s’appellent Badis, Alex, Josée, Théo, Charles, Maya, Nadine, Malek,… ils.elles sont tous.tes des graines de stars, né.e.s pour être heureux.ses, afin que nul ne soit sur la marge ; qu’on l’appelle le maestro, le champion ou le super, c’est Mazigh « homme libre » qui exprime son talent, porté par des milliers d’autres comme lui, dans un esprit de solidarité et de bien-être ; le futur ne sera que radieux.

Des graines de stars réuni.e.s autour d’une balle, faisant rayonner en toute spontanéité des coeurs et rapprocher les femmes et les hommes, dans un rêve : gagner le « trophée » et lever l’étendard très haut.

Que chacun exprime son génie ; qu’il s’appelle amour ou amitié.

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Vision Mondiale chante Noël

Texte Max Bélisle, préposé au délire J’ai été élevé avec Vision Mondiale, les grosses années …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *