Accueil / Nos sens / L'Émotion / La culture, un moteur économique… et bien plus !

La culture, un moteur économique… et bien plus !

texte Pascale St-Amand, agente de communication et marketing, Rivière-du-Loup en spectacles

Quand la mission même, ou la raison de vivre de l’organisme pour lequel tu travailles est de faire vivre une expérience culturelle mémorable aux gens qui s’intéressent de près ou de loin à la culture (parce que oui, certain.e.s de nos client.e.s sont trainé.e.s de force par leur conjoint.e, leur professeur.e ou leur mère), il y a lieu d’écrire un texte sur le sujet ! Mais aussi, parce que depuis longtemps, je me questionne sur ce qui définit la culture et sur ses bienfaits.

SELON LE DICTIONNAIRE LAROUSSE

Le dictionnaire le plus populaire du Québec nous dit : la culture, c’est l’enrichissement de l’esprit par des exercices intellectuels. Le calcul mental, c’est de la culture, ça ? Réflexion faite, appliquée aux arts de la scène, cette définition désignerait selon moi, autant ce que l’artiste produit en termes de jeu, de prouesses, que ce que le.la spectateur.trice consomme en tant que prestation.

Deuxième point décrit par cet ouvrage de référence, la culture serait aussi l’ensemble des connaissances dans un domaine particulier, bref, ce qui nous rend spécialistes, la culture générale ou la culture individuelle. Assez simple à comprendre !

Enfin, c’est l’ensemble des phénomènes matériels et idéologiques qui caractérisent un groupe ethnique ou une nation, une civilisation, par opposition à un autre groupe, exemple : la culture occidentale versus la culture orientale. À l’intérieur de ces groupes sociaux, on retrouve l’ensemble des signes caractéristiques du comportement de quelqu’un (langage, gestes, vêtements, etc.) qui le différencient. On parle alors de culture collective.

LA CULTURE SELON L’UNESCO

Dans un sens plus large, l’organisme mondial responsable de préserver la culture de tous les pays et de tous les groupes du monde la définit comme l’ensemble des traits distinctifs, spirituels, matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une société ou un groupe social. Elle englobe les arts, les lettres et les sciences, les modes de vie, les lois, les systèmes de valeurs, les traditions et les croyances. Ce « réservoir commun » évolue dans le temps par et dans les échanges, et se constitue en de multiples manières distinctes d’être, de penser, d’agir et de communiquer en société.

ET SELON MOI…

Finalement, qu’elle te permette de t’identifier à un groupe ou de te différencier de celui-ci, qu’elle te donne des balises sur tes façons de créer ou qu’elle t’inculque des pas de danse particuliers ou des couleurs fétiches, la culture t’offre la découverte de l’autre et le milieu louperivois regorge de culture accessible, sous de multiples formes.

À travers le théâtre, la musique, la chanson, le cirque, prendre le temps de voir, de vivre une expérience, d’assister à un spectacle permet de faire une pause de la vie quotidienne et de se laisser aller au pays de l’imaginaire. De découvrir comment la vie se passe ailleurs dans le temps et dans le monde, de visiter sans se déplacer, de rire, de chanter, de s’ouvrir l’esprit, de cultiver son jardin de connaissances, de se divertir, de laisser aller le stress, et je pourrais continuer comme ça longtemps…

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Manger gourmand et local

texte Amélie Bureau et Stéphane Lussier, coordonnateur La Manne rouge, je récolte | photo Stéphane …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *