Accueil / Nos sens / La Réflexion / La culture dans la politique 2019

La culture dans la politique 2019

Texte : Pascale St-Amand, agente de communication et marketing, Rivière-du-Loup en spectacles

Nous avions envie de nous coller sur le sujet et de parler d’élections ! Afin de bien vous informer, nous avons fait une recherche sur les sites des différents partis politiques. Le but était de trouver et de comparer les promesses électorales qu’on y retrouverait en lien avec la culture ! Un travail que je qualifierais de… surprenant ! Voici le fruit de mes découvertes… en ordre alphabétique, pour ne pas me dévoiler ou vous donner des idées !

PARTI BLOC QUÉBÉCOIS

Un clic et j’y étais ! Directement sur la page web, on a un carré jaune « Plateforme 2019 », qui ouvre un document PDF. En défilant le document, on retrouve 6 promesses liées à la « culture » : imposer les géants du web ; résoudre la crise des médias ; création d’un CRTC québécois (cessation des droits de réglementation à la province) ; soutien à la culture en ligne (redevances sur la musique) et promotion de la culture québécoise sur les différentes plateformes ; investissement en culture par l’augmentation de l’aide financière à la production culturelle, incluant l’aide à la promotion internationale et le soutien aux livres par l’abolition de la TPS sur l’achat.

PARTI CONSERVATEUR

Pour trouver la plateforme électorale en ligne, j’ai dû appeler au numéro 1-800 sur le site web puisque je ne trouvais rien ! La raison : il existe un autre site web, spécifiquement pour la période électorale, qui rallie les grands discours d’Andrew Scheer sous les thèmes suivants : politique étrangère, économie, immigration, confédération et environnement. Après lecture en diagonale des différentes sections, je n’ai pas trouvé de discours sur la culture.

PARTI LIBÉRAL

À l’ouverture du site, pas de plateforme 2019. En déroulant un peu, on découvre des nouvelles sur le plan des libéraux et à droite « plus de détails sur le plan ». En cliquant, on trouve 6 mesures qui touchent les armes à feu, les aînés, les familles, les places en garderie, le soutien aux entrepreneurs et le soutien à l’achat d’une propriété. Rien sur la culture, donc j’ai téléchargé la plateforme 2015 qui est encore en ligne et à laquelle on nous réfère. Pour vous rafraichir la mémoire, voici ce qu’on y proposait : le soutien financier au diffuseur national (CBC-RC) ; l’augmentation du financement du Conseil des arts, de Téléfilm Canada et de l’ONF ; rétablir les programmes d’aide au rayonnement international.

PARTI NPD

On ne retrouve pas nécessairement d’onglet plateforme 2019 sur leur site, mais un onglet « Vision » dans le menu du haut nous mène à celle-ci. On nous demande ensuite de taper un enjeu important, donc je m’exécute avec le mot « culture ». C’est large quand même, mes choix de réponse varient, entre autres, entre le commerce équitable, l’agriculture et les arts et la culture. Dans cette dernière option, on y retrouve la vision culturelle qui passe par la taxation des plateformes numériques internationales, l’appui au contenu canadien dans les deux langues officielles, le financement de Radio-Canada/CBC, le financement des institutions artistiques et culturelles, l’appui au théâtre autochtone et finalement la mise en place de l’étalement du revenu imposable pour les artistes et travailleur.se.s du milieu culturel.

PARTI POPULAIRE DU CANADA

Comme pour le Bloc, un clic sur la page couverture me mène à la plateforme électorale 2019. À l’ouverture de la nouvelle page, on retrouve des idéologies sur les anciens combattants, l’identité canadienne, les réfugiés, l’immigration, les pipelines, la liberté d’expression, la politique étrangère, le réchauffement planétaire, la gestion de l’offre, le commerce intérieur, la santé, les armes à feu et la péréquation. Rien sur la culture, mais pour les sujets non abordés, on nous réfère aux politiques proposées lors de la course à la chefferie du parti conservateur en 2016-2017. Lesdites politiques ont pour thème : la politique étrangère, les régions rurales, la richesse des canadien.ne.s, le potentiel économique, la taille du gouvernement, les armes à feu et l’immigration. Rien sur la culture.

PARTI VERT

En entrant sur le site web, on retrouve l’onglet « Plateforme 2019 » bien en évidence. À l’ouverture du programme, on nous dirige vers des onglets thématiques généraux avec les sujets suivants : les peuples autochtones, l’urgence climatique, l’économie verte, l’écologie, le contrat social, la justice, la gouvernance, les relations internationales et la défense. En fouinant dans l’onglet « économie verte », j’y découvre quelques promesses en lien avec les arts, la culture et les médias : accroître le financement des organismes artistiques et culturels (Conseil des arts du Canada, ONF et Téléfilm Canada) ; examiner les incitatifs fiscaux pour les productions cinématographiques et les augmenter à l’embauche de talents artistiques et techniques canadiens. On retrouve aussi la mise en place de crédits d’impôt pour encourager la participation du secteur privé à faire des dons de bienfaisance liés au patrimoine pour la préservation du patrimoine canadien. On y parle aussi des médias, principalement pour réajuster le tir avec les plateformes numériques qui ne paient pas d’impôts et pour réformer la structure et le financement de CBC/Radio-Canada.

Voilà, je suis consciente qu’on ne vote pas seulement en lien avec les promesses en « Arts et Culture », mais si c’est dans vos priorités, vous savez maintenant ce que vos partis vous proposent !

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Préjugez-moi !!!

Texte et Illustration Pierre Sénéchal L’Hiver ! Il est là, il nous habite et il …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *