Kagwanak, le sort des amants de pierre

Un roman de Mélanie Belliveau-Roy, originaire de Cacouna

C’est une histoire que j’ai débutée quand j’étais toute petite. À l’époque, c’était huit jeunes formant un club qui vivraient des aventures à Cacouna. Ça s’inspirait bien sûr du Club des cinq. En allant en randonnée à Gros-Cacouna avec mon père, l’idée m’est venue de la situer dans ce coin. Le pentacle sur une énorme pierre, un haut rocher ayant la forme d’une dame… Ça m’a inspiré un monde parallèle dont le passage serait derrière ce grand rocher… J’ai écrit une première version et l’ai laissée de côté. En quittant le Cégep, je suis allée étudier la création littéraire à l’Université Laval et je suis partie en voyage après l’obtention de mon certificat. À mon retour, j’ai repensé à ce projet de roman. Une relecture de la première version m’a convaincue de reprendre du début. J’ai commencé par réduire à quatre le nombre de personnages de mon groupe principal (ils étaient huit au début). Puis, j’ai écrit du point de vue de chacun, pour voir avec qui j’aurais le plus d’affinité. Finalement, j’ai conservé ces quatre pages. Ça fait une belle présentation, je trouve! Pour la suite, j’ai gardé le même narrateur qu’avant, Éric, un jeune étudiant du Cégep de Rivière-du-Loup (je les ai fais murir!) vivant à Cacouna. Lui et ses trois amis montent dans sa voiture à destination de Gros-Cacouna pour y faire une randonnée… qui ne se passera pas tout à fait comme prévue!

SYNOPSIS
Une lumière éclatante jaillit de derrière un rocher en forme de femme. Éric, Mélodie, Era et Lucas la traversent, se retrouvant ainsi à Kagwanak, un Cacouna où les peuples natifs vivent depuis toujours en paix dans leur nature sacrée. Nahima, sage du village, avait prévu leur arrivée. Une quête leur est confiée : retrouver le parchemin de la légende des amants de pierre…

KAGWANAK – Le sort des amants de pierre sera disponible dans divers commerces de Rivière-du-Loup et Cacouna en fin d’été 2021!

Vous pouvez déjà le réserver ou le précommander en écrivant à : epik@videotron.ca ou melaniebelroy@yahoo.ca

BIO
À 10 ans, l’histoire de Kagwanak germe dans l’esprit de Mélanie. Le brainstorming commence. (Des notes éparses, un brouillon des premiers chapitres, une idéation avec son père Yvan.)
À 19 ans, elle étudie en création littéraire afin de trouver son style.
À 22 ans, elle décide de reprendre ses notes et de rédiger l’histoire. Elle l’adapte à son nouveau goût, mais en garde l’idée directrice.
En 2020, elle se lance le défi de terminer le premier jet avant la fin de l’année.

Couverture du roman
Mélanie et son père

À propos de Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Folidéco : Au coeur du village de Cacouna

Texte | Lynda DionnePhoto | Yvan Roy Au coin des rues de l’Église et du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *