Habiter autrement : Un docufiction citoyen

Texte | Marie-Amélie Dubé
Photos | Nicolas Caraglio

LA GENÈSE DU PROJET

Nicolas Caraglio rêve depuis toujours de construire par lui-même sa maison. Quand il a vu, dans les stories de Marie-Amélie Dubé, les étapes de son autoconstruction en conteneurs maritimes, il a voulu en savoir plus. Ainsi, avec Priscilla Winling, complice de projets vidéo, il·elle·s imaginent se promener à la rencontre de gens qui ont vécu une autoconstruction pour comprendre leur démarche et en faire une série à MAtv Bas-Saint-Laurent !

« Mon père a construit sa maison, et je me suis toujours vu pareil, soit d’habiter une maison que j’aurais faite moi-même ; tout ça dans le but d’être le plus autonome possible. J’aime beaucoup apprendre à travers les expériences. J’avais commencé à faire mes recherches sur Internet, mais ce n’était pas assez. Je me disais que ce serait bien de m’informer sur ce qui se fait au Bas-Saint-Laurent, de comprendre comment fonctionne l’autoconstruction, et pourquoi pas, de le partager ensuite avec les gens que ça pourrait intéresser », explique Nicolas Caraglio, technicien en travaux pratiques au Cégep de Rivière-du-Loup, diplômé en documentaire de l’École des métiers du cinéma et de la vidéo du Cégep de Rivière-du-Loup et photographe.

Chez Myriam et Jérémie

UNE SÉRIE DE DOCUFICTION

Voici la prémisse de départ de la série Habiter autrement ; docufiction actuellement à l’antenne de votre télé citoyenne, MAtv Bas-Saint-Laurent ! Pourquoi le style docufiction a été privilégié plutôt que le documentaire ? « Je ne suis pas trop du genre à me mettre devant les caméras. Je suis plutôt discret, et comme j’allais être derrière la caméra, je ne pouvais pas faire les deux ! » Ainsi, Tyler Rourke, présentement en formation à l’École de l’humour, s’est ajouté à l’équipe.

Tyler est le personnage fictif qui représente Nicolas dans sa quête. Il va à la rencontre des gens qui ont eu des expériences d’autoconstruction, plus ou moins atypiques, pour montrer que c’est possible de faire autrement. Que ce n’est pas plus coûteux ou moins pratique.

Les avantages de choisir ce type de construction, tout comme les enjeux, sont ainsi mis en lumière dans chaque expérience observée. Tout y est pour informer sur ce qui est bon à savoir avant de se lancer dans un tel projet.

« C’est important de savoir qu’il n’y a pas qu’une seule façon de faire les choses, qu’il n’y a pas qu’un seul modèle, et qu’il y a plein de gens qui choisissent cette voie-là. J’aime faire les choses différemment des autres. Je dirais même qu’à l’échelle de ma vie, je n’ai jamais rien fait comme les autres », précise Nicolas.

Dans les cinq épisodes, découvrez le projet d’autoconstruction en conteneurs maritimes de Steve et Marie-Amélie, la maison autoproduite de Natacha et Denis, guidé·e·s par l’alliance de l’utilité à la beauté, le projet de nouvelle vie au bord du fleuve à Cacouna pour Myriam et Jérémie, les RikiCampeurs qui transforment l’expérience du camping en road trip, et la rencontre de… pour en savoir davantage sur l’histoire de la construction au Québec.

Nicolas Caraglio, réalisateur d’Habiter autrement

MATV OFFRE UN ACCOMPAGNEMENT ADAPTÉ ET RASSURANT

Grâce à MAtv, ça devenait possible de présenter le projet en épisodes pour faciliter la diffusion et le partage de cette expérience. « Priscilla Winling, productrice du projet, a approché Mathieu Beauregard, gestionnaire principal région Est à MAtv, et nous avons rapidement vu de l’ouverture pour le projet. Nous avons été pris·e·s en charge et accompagné·e·s par Mathieu. Il nous a énormément assisté·e·s et a été très sécurisant ! Son aide a vraiment été précieuse. »

Comme télé citoyenne, MAtv permet à la communauté de soumettre un projet d’émission. « Les projets présentés doivent s’intégrer dans le cadre de la programmation communautaire de MAtv, refléter les réalités et les intérêts locaux des citoyen·ne·s et correspondre à la réglementation du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC). Une trousse d’idéation à compléter se trouve sur notre site Web, dans la section Participer, afin de vous accompagner dans le dépôt de votre projet », complète Mathieu Beauregard, qui sera là du début à la fin pour vous conseiller accompagné de l’équipe de réalisation et de production.

Chez Natacha et Denis

HORAIRE

La série est diffusée actuellement sur la chaîne MAtv le lundi à 21h30 et le mercredi à 19h30.

Consultez l’horaire complet sur matv.ca/bas-saint-laurent.

Surveillez également la période de disponibilité intégrale des contenus sur le Web juste à temps pour le congé des Fêtes!

Une idée de projet vous interpelle? Vous avec des interrogations? L’équipe de MAtv est présente pour vous orienter et vous guider dans l’accomplissement de celui-ci.

Chez Marie-Amélie et Steve

À propos de Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Plumes au vent

Texte | iSabelle Moffet, coordonnatrice à l’animation, Bibliothèque Françoise-Bédard Que de rebondissements dans les derniers …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *