Habitat rationnel – Chronique de bibliothèque

Texte | Sylvie Michaud

La thématique de la présente Rumeur est à la fois large et ciblée. Large, car elle parle d’ensembles, de communautés (écoquartiers, écovillages) ; ciblée et spécifique, car elle touche à la transition socioécologique et au coliving, par exemple.

La bibliographie présentée ici tourne surtout autour des concepts plus larges et discutés depuis longtemps. Les concepts récents sont moins traités par les livres qui, avouons-le, ont toujours un peu de retard. On remarquera aussi que les villes sont à l’honneur, car comme mentionné dans 11 brefs essais, les villes peuvent sauver le monde !

N.B. Les descriptions des présents ouvrages sont tirées principalement des quatrièmes de couverture de ces mêmes ouvrages.

(RE)PENSER LA VILLE DU XXIE SIÈCLE : 20 ANS D’ÉCOQUARTIERS DANS LE MONDE. 2020. CEDISSIA ABOUT.

Quatorze projets urbains récents à travers le monde illustrant le développement des écoquartiers et du bilan parfois mitigé de ces nouveaux quartiers, notamment en termes de mixité sociale. Parmi ces études de cas, l’Olympic Village de Vancouver.

ÉCO-URBANISME. DÉFIS PLANÉTAIRES, SOLUTIONS URBAINES. 2015. JEAN HAËNTJENS ET STÉPHANIE LEMOINE.

Sont présentés dans cet ouvrage des exemples concrets de villes préfigurant, aux quatre coins du monde, les écocités de demain. Selon les auteur·trice·s, l’organisation des villes pourrait devenir une ressource aussi importante que le pétrole au XXe siècle et la terre agricole dans les sociétés préindustrielles.

11 BREFS ESSAIS POUR DES VILLES RÉSILIENTES ET DURABLES. 2021. COLLECTIF.

De Gatineau à Rimouski, de jeunes élu·e·s s’expriment sur les sujets écosensibles de l’heure, tels que l’aménagement du territoire, l’implication citoyenne, la place du vélo, la souveraineté alimentaire, etc.

VILLE CONTRE AUTOMOBILES. REDONNER L’ESPACE URBAIN AUX PIÉTONS. 2021. OLIVIER DUCHARME.

L’automobile a transformé radicalement nos villes, au point de s’imposer comme l’étalon de mesure de la planification urbaine. L’auteur plaide pour remettre la vie de quartier et le transport collectif au centre de l’aménagement urbain.

HISTOIRE DE L’HABITAT IDÉAL : DE L’ORIENT VERS L’OCCIDENT. 2016. AUGUSTIN BERQUE.

La maison individuelle au plus près de la nature est un idéal dont l’histoire remonte à plusieurs siècles. Cet idéal aboutit aujourd’hui à un paradoxe insoutenable : la quête de la nature détruit son objet même. L’auteur, géographe, orientaliste et philosophe n’est pas que fataliste vis-à-vis ce phénomène, car ses recherches étudient la coexistence harmonieuse entre l’humain et la nature.

Et parce que le passé est garant de l’avenir, je vous recommande cet ouvrage remarquable. On peut prôner l’écoconstruction, mais la préservation de ce qui existe déjà et qui vaut la peine d’être conservé n’est-elle pas à considérer au premier chef ?

L’HABITUDE DES RUINES. LE SACRE DE L’OUBLI ET DE LA LAIDEUR AU QUÉBEC. 2021. MARIEHÉLÈNE VOYER.

Marie-Hélène Voyer signe un texte magnifique sur le rapport trouble du Québec au temps et à l’espace. Elle y parle de nos démolitions en série, de notre manière d’habiter ce territoire en nous berçant trop souvent d’images empruntées.

À propos de Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Entre les branches : Catherine Perrin et invités aux Thés littéraires du CLAC

Texte | Camille Bernier, agente culturelle du CLACPhotos | Mathieu Gosselin Cet article est le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *