Accueil / Nos sens / L'Émotion / Frisson patrimonial

Frisson patrimonial

texte Benoit Murray | photo Marie-Claude Poirier

CAMPONS L’AMBIANCE…
Nous sommes à Rivière-du-loup en 2019. Malgré les nombreuses teintes de l’ère de la communication émises par les divers commerces et infrastructures qui peuplent le paysage local, un ensemble de structures nous ramène à une époque bien différente. Dans la pénombre et les derniers reflets rouges du coucher de soleil, le circuit patrimonial semble faire revivre les ombres du passé. Les fantômes des figures importantes qui furent présentes à l’époque des débuts de ce qui deviendra un jour Rivière-du-loup, reprennent vie l’espace d’un moment. Elles semblent donc errer, le temps de quelques soirées, afin de partager leurs savoirs, leurs histoires, leurs légendes…

Un drame est peut-être arrivé dans les murs emplis de mystères et d’histoires du Manoir Fraser. Des ombres s’affolent. Imaginez que vous tentez d’entrer dans ce monde pris entre deux âges pour aider ces âmes devenues errantes. Imaginez devoir vous balader entre les pierres tombales d’un ancien cimetière sachant que, plus vous tarderez, plus vous ne pourrez faire confiance qu’à votre lampe de poche, afin de poursuivre votre périple. Imaginez être au pied d’un bâtiment plus que centenaire, baigné dans une lumière qui semble assombrir ce qu’elle ne touche pas. Imaginez rencontrer l’un de ces personnages venant d’outre tombe. Bien entendu, ceux-ci n’en sont pas pour autant hostiles à votre égard, et certain.es d’entre eux sont même rempli.e.s d’humour. Imaginez être à l’intérieur d’une autre époque tout en restant à la vôtre…

Voilà le genre de soirée que le Manoir seigneurial Fraser et l’entente de développement culturel de la Ville de Rivière-du-loup vous proposent cet été. Les comédiens Antony Côté, Benoit Murray, Érica Richard, Jessy Thériault et Arielle Lefebvre incarneront respectivement les fantômes de Louis Marquis (ancien commerçant), George Thomtson Harding (anciennement pasteur de l’Église anglicane), La défunte bonne du manoir, Malcom et Alice Fraser (frère et soeur) demeurant au manoir), les jeudis 4, 11, 18, 25 juillet et 1er et 8 août dès 20 h 30.

Vous serez alors invités à vivre une aventure basée sur différentes énigmes, recherches et indices. Le tout en découvrant des bribes d’histoires de l’époque seigneuriale locale. Parfait pour une soirée en famille ou entre ami.e.s. Des équipes de deux à cinq personnes sont permises. C’est toujours plus facile de percer à jour des énigmes à plusieurs !

Ainsi, si vous désirez faire la rencontre de nos fantômes, par le biais d’une aventure qui vous fera voir sous un tout autre angle le circuit patrimonial de Rivière-du-Loup, vous devez réserver par courriel au parcoursfantomerdl@outlook.com afin d’obtenir votre plage horaire pour vivre une partie de la légende !

Faites vite, les places sont limitées ! Le tout est au simple coût de 10 $ par adulte et 7 $ par enfant.

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Manger gourmand et local

texte Amélie Bureau et Stéphane Lussier, coordonnateur La Manne rouge, je récolte | photo Stéphane …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *