Faire pousser un projet citoyen

Texte | Audrey Morin

Le 20 mars 2020 devait se tenir un party de semences chez nous. À défaut de risquer d’échanger ledit virus en plus d’échanger des semences, on a dû l’annuler. Reste qu’on était en plein dans la période de planification du potager et qu’on avait des semences en trop et des variétés qu’on n’avait pas et qu’on voulait. Parce que la période qu’on traverse transforme les façons de faire et les façons d’aborder le quotidien, voir même d’aborder notre rapport au monde et à la nature, l’idée du party de semences s’est elle aussi transformée et j’ai lancé une grainothèque.

C’est quoi une grainothèque? C’est comme une bibliothèque, mais où on emprunte des semences plutôt que des livres. Autres différences; le prêt n’a pas de durée fixe et on ne rapporte pas les semences telles quelles, mais plutôt celles que nos plants auront produit. Puis ça arrive qu’on ne puisse pas récolter nos semences pour les remettre en circulation et c’est bien correct, ça fait partie des aléas de la nature!

Le concept n’est pas nouveau, mais ce n’est que récemment qu’il a fait son apparition au Québec. Les grainothèques permettent entre autres, de favoriser l’approvisionnement local, de contribuer à la préservation de la biodiversité végétale et des rendre le jardinage un peu plus accessible. Elles sont généralement disposées dans des bibliothèques ou autres lieux publics comme des cafés, par exemple.

La grainothèque de Rivière-du-Loup est un peu différente pour l’instant; COVID-19 oblige. En tant que citoyenne, je me suis engagée à soutenir le roulement de la grainothèque jusqu’à ce qu’elle puisse être mise en libre accès dans un lieu public. Voici donc le mode de fonctionnement proposé d’ici là:

Armée de désinfectant pour les mains, je m’occupe de récupérer et de distribuer les semences dans tout Rivière-du-Loup, à pied ou à vélo, en passant par vos boîtes aux lettres. Je mets l’inventaire à jour et j’effectue aussi à la redivision des semences au besoin.

Si vous souhaitez obtenir des semences:

1. Consultez la liste ici qui sera mise à jour régulièrement:
Liste de la grainothèque

2. Écrivez-moi à morin_audrey@outlook.com pour me préciser ce que vous voulez et me donner votre adresse.

3. Je vous dis si ce que vous voulez est encore disponible et à quel moment je passerai déposer le tout s’il y a lieu.

Au plaisir de faire pousser ce beau projet citoyen avec vous!

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Laura Chénard – Entrevue [Balado]

Laura Chénard, agente de communication et marketing pour Rivière-du-Loup En Spectacles, nous parle du retour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *