Expérience muséale

Texte Cynthia Le Déroff

Jeudi 14 novembre. Marie-Amélie m’écrit :
– Ça te tentes-tu d’écrire un petit billet sur la nouvelle exposition permanente du Musée du Bas-Saint-Laurent ?
– Hey écoute tu tombes bien, je prévoyais d’aller au vernissage ce soir ! Honnêtement, je ne sais même pas de quoi elle traite, je peux-tu te revenir plus tard pour te dire si ça m’inspire… ?

Son message avait suffi à attiser ma curiosité qui ne s’était pas intéressée autrement que par un clic à cet événement de vernissage d’exposition ayant passé mon fil d’actualité. En m’attardant donc avec plus d’attention au contenu de l’événement, je découvre que la nouvelle exposition du Musée du Bas-Saint-Laurent présente Rivière-du-Loup à travers sa grande collection de photographies. Pas besoin de plus pour me conforter dans ma programmation de soirée. Cette nouvelle exposition donne la chance aux habitants de Rivière-du-Loup, de ses alentours ou d’ailleurs d’en apprendre plus sur elle et son histoire. Personnellement, l’idée d’en apprendre plus sur ma ville d’adoption m’anime. Cette ville que je connais presque plus que ma ville de naissance. Cette ville que j’aime voir grouiller en été et ralentir en hiver. Celle qui me fait me sentir comme chez moi à 4879 km de ma famille. Celle qui me fait rencontrer des personnes inspirantes, qui me fait grandir, qui me donne ma chance comme professionnelle, comme personne. Celle qui me rappelle à travers ses couchers de soleil, son fleuve, ses saisons marquées, combien je suis chanceuse de vivre en son coeur. Celle que j’aime faire découvrir et visiter à ceux qui me disent : « Hein comment ça tu restes à Rivière-du-Loup ? Tu trouves de quoi à faire là-bas ? Tu ne t’ennuies pas ? ». Heille… Tellement pas. Ceux qui s’intéressent un minimum aux activités culturelles de Rivière-du-Loup savent combien sa communauté est dynamique et combien on peut être confronté.e.s à des choix lorsque plusieurs activités sont prévues en même temps.

Parmi ces activités il y a les vernissages du Musée du Bas-Saint-Laurent. Moment parfait pour jaser avec du beau monde tout en découvrant un travail artistique mis en lumière par une belle équipe de passionné.e.s. Avant d’arriver au Québec, je n’avais jamais fait ça de ma vie : aller dans un vernissage d’exposition. Fouille-moi pourquoi depuis que je suis ici c’est presque un rendez-vous immanquable. Peut-être que l’essayer c’est l’adopter ?

Faque oui. Quelles sont les traces de ton histoire Rivière-du-Loup ? Qui sont ceux et celles qui t’ont habité comme je t’habite, comme tu nous habites ? Qu’est-ce qui explique que tu en sois rendue là aujourd’hui ?

Finalement, je ne viendrais pas te dire ici ce que j’en ai pensé. J’ai plutôt envie de t’inviter à oser franchir les portes du Musée, découvrir par toi-même cette nouvelle exposition permanente et que tu te fasses ton propre avis. Pis qui sait, peut-être que ce sera finalement toi qui aura profondément envie d’écrire sur ton ressenti post-visite d’exposition dans la prochaine Rumeur du Loup.

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Entrevue avec Kathia Rock

Entrevue | Piscilla Winling P.W. : Vous allez être aux Grandes Gueules en tant que …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *