Accueil / Nos sens / L'Émotion / Épinard de mer , fleuve et bon temps

Épinard de mer , fleuve et bon temps

texte MAD photos Audrey Mainguy Photographie

 

Arrêter le temps
Se déposer

À deux pas de chez nous
Au coeur du Kamouraska

 

Vous avez certainement déjà remarqué une magnifique demeure ancestrale blanche enrobée d’arbres, située au centre de la municipalité de Saint-André de Kamouraska. C’est l’Auberge le 112. L’endroit est tenu par des artisans-aubergistes tout sourire qui ont enduit d’amour les installations de ce site exceptionnel ouvert de mai à octobre, et ce, depuis 2016. L’Auberge le 112 est le havre de paix que vous recherchez tous pour arrêter le compteur et vous déposer seul, entre amis ou en couple. L’établissement est à deux pas des battures pour une marche le long du majestueux fleuve Saint-Laurent. Le doux parfum du foin de mer bercera vos pérégrinations ou votre cueillette d’épinards de mer, de quoi vous mettre un croquant salé local dans votre salade du soir. Pour les amants de vélo, vous serez à 20 km de Kamouraska ou de Notre-Dame-du-Portage et à quelques pas des parois d’escalade, de la Tête d’Allumette et du Racoin.

Le confort et le cachet des chambres se fondent magnifiquement à l’arrière-plan montagneux qui se trouve sur le versant sud de la propriété. Vous pourrez admirer le mobilier singulier qui se retrouve ça et là dans les aires communes ou dans les chambres. Il s’agit de créations d’Annie, la copropriétaire, qui, dans une vie, a créé des meubles en bois massif. Des livres et magazines partout sous la main, un spa dans l’espace jardin derrière l’auberge sauront aussi agrémenter votre séjour. Parmi les chambres, je suis tombée sous le charme d’une de celles offertes dans le pavillon. On y trouve deux bains l’un à côté de l’autre. Comme si la chambre était déjà habitée d’une présence romantique ! So cute ! Pourquoi ne pas se prélasser à deux avec une bonne bouteille après une longue marche ? Moi je dis oui tout de suite ! Puis, comme nous sommes dans un haut lieu de saveurs, un déjeuner copieux vous sera servi, vous offrant des produits locaux, histoire de vous délecter des fins produits concoctés par les artisans gustatifs du coin. Alors voilà ! Même si j’habite à Saint-Antonin, je pense bien aller me prélasser fin septembre à l’Auberge le 112 !

 

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Petits gestes écologiques à adopter au quotidien

texte et photo Catherine Roy   On le sait, parler d’environnement et d’empreinte écologique à ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *