Accueil / Nos sens / La Réflexion / Écoéducation par la nature

Écoéducation par la nature

texte Réjean Chatigny, conseiller pédagogique, Cégep de Rivière-du-Loup

Entre leur journée à l’école, les repas et les soirées en famille, les devoirs, les cours de sports, les enfants disposent de bien peu de temps pour le jeu libre en milieu naturel. En effet, la plupart de leurs activités se déroulent à l’intérieur dans un cadre préétabli comme celui des classes ou des sports d’équipe. De plus, on connaît l’impact des écrans sur les enfants qui y consacrent de nombreuses heures par semaine, leur cerveau totalement focalisé, mais physiquement inactif. Notre mode de vie actif se répercute sur les parents, mais aussi sur les enfants.

Le trouble du déficit de nature est bien connu et documenté dans la littérature scientifique. On reconnaît que la déconnexion avec le monde naturel engendre les problèmes qui accompagnent trop souvent la sédentarité : trouble du déficit d’attention, difficulté de concentration, obésité, anxiété, etc.

Pourtant, il est reconnu que la nature exerce une influence positive sur le développement des enfants, sur leur créativité, leur motricité globale et leur capacité de concentration. Ailleurs dans le monde, de nombreux centres de la petite enfance (Jardins d’enfants en forêt, Waldkindergarten, Forest School, etc.) pratiquent déjà l’éducation en nature. Citons par exemple la Norvège, l’Allemagne, la Suisse, la France, les États-Unis, l’Australie et plus récemment le Canada. Ce type de service de garde se caractérise par une approche éducative favorisant l’immersion prolongée des enfants en nature.

Le Cégep de Rivière-du-Loup, résolument impliqué dans le développement des programmes d’éducation à l’enfance depuis plusieurs années, adhère pleinement à la philosophie et aux valeurs d’écoresponsabilité et d’écoéducation qui ont guidé la création des écoles avant-gardistes européennes en matière d’écoéducation.

Cette fois, c’est le Groupe Collegia–Cégep de Rivière-du-Loup qui innove en offrant un nouveau programme de perfectionnement intitulé Écoéducation par la nature. Ce programme doit permettre aux éducatrices et éducateurs à l’enfance et aux enseignantes et enseignants du primaire de développer les compétences requises pour intégrer à leurs activités éducatives journalières des approches novatrices respectant l’environnement et axées vers le développement durable et l’écoresponsabilité. Il vise aussi l’organisation et la réalisation d’activités pédagogiques en plein air enrichissantes et sécuritaires.

Le programme Écoéducation par la nature a été développé par deux enseignantes du Département de techniques d’éducation à l’enfance du Cégep de Rivière-du-Loup, en accord avec les fondements théoriques reconnus et en collaboration avec les précurseurs de cette approche. À la session d’hiver 2019, trois cours sont offerts en ligne, à temps partiel. Deux de ces cours comprennent une période intensive de dix-huit heures qui se tiendra au Cégep de Rivière-du-Loup. Offert pour la première fois en janvier 2019, le programme a suscité un vif intérêt auprès de la clientèle. Ainsi, dès la mi-janvier, le groupe affichait déjà complet. Toutefois, les étudiant.e.s intéressé.e.s peuvent continuer de manifester leur intérêt en s’inscrivant sur une liste de rappel disponible sur la page du programme accessible à www.collegia.qc.ca/eco-nature.

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Gaspésia 100, une aventure inoubliable

texte Mathieu Lavoie-Dion | photo Marie-Claude Poirier Je prends le temps d’écrire ces lignes en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *