Accueil / Nos sens / Le Goût / Du quinoa produit au Bas-Saint-Laurent bientôt dans notre assiette ?

Du quinoa produit au Bas-Saint-Laurent bientôt dans notre assiette ?

texte et photos Céline Georlette, Centre de développement bioalimentaire du Québec

Je sais que plusieurs d’entre vous aimeraient se procurer du quinoa produit localement au Québec et même ici au Bas-Saint-Laurent. Depuis 2013, un groupe de personnes motivées à relever ce défi se sont impliquées dans ce projet dans la région du Bas-Saint-Laurent. Au départ, deux producteurs accompagnés par le Club de gestion des sols du Témiscouata, le MAPAQ, le Centre de développement bioalimentaire du Québec de La Pocatière et un acheteur potentiel se sont attelés à la tâche.

L’intérêt de ce groupe était de produire du quinoa localement pour fournir un produit qui répond à la demande des consommateurs, dans un contexte où les allergies alimentaires (notamment celle au gluten) sont de plus en plus présentes. Le quinoa est cultivé pour ses graines qui sont riches en protéines et sans gluten, contrairement aux céréales. Par le développement de la culture du quinoa au Bas-Saint-Laurent, nous visons à diversifier les rotations des cultures et à améliorer la rentabilité des fermes de la région.

Plusieurs projets ont été réalisés de manière expérimentale au Bas-Saint-Laurent depuis le début. Ils ont permis d’établir que la culture du quinoa a un potentiel agronomique intéressant dans notre région. Parallèlement aux essais expérimentaux, des essais en champs ont eu lieu en 2017. Ils ont permis d’établir que le semis et la récolte pouvaient se réaliser avec de la machinerie servant à la culture des céréales, déjà présente sur la plupart des exploitations en région.

Bien que plusieurs essais aient été réalisés et que plusieurs variétés aient été essayées, certains défis restent à surmonter avant que le quinoa ne soit cultivé à grande échelle au Bas-Saint-Laurent, entre autres : trouver des variétés plus adaptées et plus productives pour notre région ; améliorer la gestion des mauvaises herbes et des insectes ravageurs ; peaufiner les techniques de récolte et de conditionnement du grain.

Le groupe de travail ayant débuté le projet poursuit son cheminement. Il est actuellement en processus de réflexion et de priorisation des actions afin de structurer le développement de la filière du quinoa au Bas-Saint-Laurent, selon quatre volets : agronomique, amélioration génétique, transformation et mise en marché. Est-ce que vous trouverez du quinoa produit au Bas-Saint-Laurent à l’épicerie en 2019 ? Malheureusement pas… mais peut-être dans un marché public de la région… !

Article produit avec la collaboration d’Ayitre Akpakouma (MAPAQ-BSL), de Lise Dubé (Ferti-Conseil) et de Jalinets Navarro (MAPAQ-BSL).

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

La Face Cachée et Maestro

Textes Amar Cherigui La Face Cachée Combien de temps encore le fardeau pèsera sur ton …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *