Documentaire photographique

Texte et photos | Michel Lagacé

LES PALES BLANCHES DES ÉOLIENNES VOYAGENT EN TRAIN

De passage à Rivière-du-Loup, le temps d’un court arrêt, ces pales d’éoliennes avaient l’air de baleines blanches alignées et étendues sur les plateformes de métal jaune des wagons du train. Elles voyagent en train, pour leur plus grand plaisir, avant d’arriver à destination pour être élevées au plus haut des mâts afin de commencer à tourner pour nous tou·te·s, transformant l’énergie cinétique du vent en énergie mécanique (éolienne) et ensuite en énergie électrique. C’est, d’après moi, nettement plus salutaire, moins dangereux et plus écologique de voir passer ces mastodontes blancs que de voir passer des wagons-citernes noirs remplis de pétrole avec ce souvenir d’une tragédie que personne ne veut revoir.

À propos de Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Documentaire photographique

Texte et photos_Michel Lagacé QUAND UN TUNNEL SE MÉTAMORPHOSE EN PHARE À Rivière-du-Loup, en traversant …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *