Documentaire photographique

Texte et photos_Michel Lagacé

QUAND UN TUNNEL SE MÉTAMORPHOSE EN PHARE

À Rivière-du-Loup, en traversant le tunnel sous la voie ferrée – à ma plus grande surprise –, ma caméra a enregistré l’intérieur d’un phare. Je suis donc monté à la lumière au plus haut du phare pour voir la mer ; et je suis descendu au plus bas pour entendre dans le noir le bruit des vagues qui n’était pourtant que le bruit d’un train qui passait. Quel étrange endroit d’un autre temps. À répétition, j’ai fait la montée et la descente de ces marches, entre le noir et la lumière, entre la vue de la mer et le bruit des vagues, enregistrant au passage ces fenêtres donnant sur la dernière tempête d’un hiver disparu dans la lumière du phare de l’été qui arrive, tel un éblouissement.

À propos de Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Terra Nostra

Texte – Guido Macias-ValadezTableau – Alice Coté Il est facile d’accepter la terre comme mère-nourrice, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *