Accueil / Nos sens / La Vue / « Destination Rivière-du-Loup ! » Un projet d’ici et d’ailleurs
fev30

« Destination Rivière-du-Loup ! » Un projet d’ici et d’ailleurs

par Manue Moffet, finissante 2018 – PÉI École secondaire de Rivière-du-Loup | photos Léo Moffet

 

Il y a maintenant cinq ans que la petite fille que j’étais entrait dans « le grand monde du secondaire » dans un programme qui semblait parfait pour moi. Un programme qui allait m’offrir une ouverture sur le monde et sur la différence que bien des jeunes de mon âge ne possèdent pas. C’est plusieurs années plus tard que je m’apprête à tourner la page sur cette étape de ma vie. Mais pour bien clore ma participation au programme d’études intermédiaire (PÉI), je devais accomplir une tâche qui semblait si immense et qui nécessita beaucoup d’effort : le projet personnel, plus communément appelé le PP ! Nous avions la liberté de choisir le sujet qui nous intéressait. Personnellement, je voulais que mon projet ait un lien direct avec les acquis que m’a offerts ce cheminement. J’y ai joint ma passion pour la photographie et l’idée devint de plus en plus concrète. Au cours des quatre mois de travail qui ont précédé le vernissage, j’ai fait la rencontre d’individus extraordinaires qui ont fait de ce projet ce qu’il est aujourd’hui. Des familles, des adultes, des enfants qui ont élargi mes horizons et qui m’ont ouvert la porte de leur parcours.

fev29

Ils m’en ont appris davantage sur le processus d’immigration, mais également sur moi-même puisque les projets du PÉI ont en effet comme objectif de nous faire grandir en tant que personne afin d’être plus autonome pour le reste de notre vie. Ils doivent également nous pousser à nous dépasser, chose que j’ai accomplie, car je n’avais jamais réalisé un travail de la sorte auparavant. Destination Rivière-du-Loup ! est une exposition photographique centrée sur l’histoire de six familles, couples et individus qui ont immigré à Rivière-du-Loup, quittant ainsi le Maroc, l’île de La Réunion, Madagascar, la France, les États-Unis ou encore le Cameroun. J’ai voulu représenter le plus authentiquement possible leur passé, l’avenir qui s’offre à eux dans leur ville adoptive par des photos, mais aussi des cartes descriptives qui se retrouvent sous chacune d’elles. J’ai également voulu offrir aux gens un second regard sur Rivière-du-Loup et sur le monde qui nous entoure. Ce que je retiens de toutes ces rencontres est que c’est la diversité qui fait la beauté d’une société et que quelque part, nous sommes tous semblables. « Je ne donne pas vraiment d’importance à la nationalité, je regarde la personne. Elle est québécoise, elle est canadienne, mais sa première valeur, c’est d’être humaine. Ce sont ces nationalités qui créent les divisions dans le monde. » C’est ce que le papa d’une des familles m’a dit, une citation qui m’a d’ailleurs grandement marquée, car au-delà des différences physiques, nous sommes tous humains.

fev30

« Je ne donne pas vraiment d’importance à la nationalité, je regarde la personne. »

 

Certaines des familles que j’ai rencontrées ont subi des regards et des préjugés à leur arrivée. Mais ils considèrent avoir fait leur place ici et s’y sentent bien. Certains ont attendu quelques mois avant de pouvoir venir au Canada tandis que d’autres ont attendu plusieurs années, mais ne regrettent aucunement leur choix. Certains sont venus étudier, d’autres travailler. Ces 21 personnes rencontrées ont toutes un point en commun : elles sont maintenant des Louperivoises. Ce projet est pour moi une très grande fierté, car il représente un accomplissement énorme. C’est donc pourquoi je vous invite à aller voir mon exposition, le fruit de plus de 30 heures de travail, qui se trouve pour un mois à la Bibliothèque municipale Françoise-Bédard.

fev31

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

juin16

Handicap = Pauvreté ?

par Rachel Germain, Fédération des Personnes Handicapées  | illustration CAPRA   Quelques chiffres Selon les ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *