DÉSIrez-vous un diplôme?

Texte | Akim Morin et Hugo Defoy-Tardif, élèves de l’École secondaire de Rivière-du-Loup

Le 9 janvier fut une soirée mémorable pour les finissants 2019 du programme d’éducation intermédiaire (PÉI) de l’École secondaire de Rivière-du-Loup (ESRDL). Voici une entrevue sur cette cérémonie de remise des diplômes d’études secondaires internationales (DÉSI) avec Mme Sandra Bélanger et M. Louis-Alexandre Bouliane, les deux responsables du programme international à l’ESRDL.

Akim Morin : En quoi consiste la soirée des DÉSI ?

Louis-Alexandre Bouliane : La soirée des DÉSI est une reconnaissance du travail accompli par les finissant.e.s du PÉI. Lors de celle-ci, le DÉSI, attestation officielle de la réussite du parcours, est remis à l’élève avec le dossier de son projet personnel. Un mot écrit par le.la superviseur.e du projet personnel et rendant hommage à l’élève est également lu lors de la remise. Des intervenant.e.s de l’école, mais aussi de la société civile ainsi que des élèves prennent également la parole au cours de la soirée.

Hugo Defoy-Tardif : Quand se déroule-t-elle ?

Sandra Bélanger : La soirée se déroule toujours le premier jeudi au retour du congé des fêtes. Cette année, cette fabuleuse soirée s’est déroulée le jeudi 9 janvier.

H.D.-T. : Qu’est-ce qui se passe durant la soirée ?

S.B. : Avant que la soirée débute, les élèves du PÉI reçoivent un cocktail de bienvenue en plus de recevoir des invités spéciaux tels que la mairesse de Rivière-du-Loup, Mme Sylvie Vignet, et la présidente de la commission scolaire, Mme Édith Samson. De plus, le directeur de l’école participe aussi à cette soirée par un discours afin de rendre hommage aux élèves et aux professeur.e.s qui se sont impliqué.e.s au sein du programme international.

Par la suite, chaque élève reçoit un hommage de la part de son.sa superviseur.e (personne qui guide l’élève pendant tout son projet personnel en 5e secondaire). Ensuite, un.e des élèves finissant.e.s partage son expérience sur ses cinq années vécues au PÉI.

A.M. : Qu’apporte la soirée aux élèves concerné.e.s ?

L.-A.B. : Une occasion de se réunir, peutêtre une dernière fois, pour retisser des liens comme cohorte (les élèves concerné.e.s étant au collégial). C’est également, bien entendu, une soirée mettant en vedette la réussite des élèves et qui permet de clore les cinq années du PÉI.

S.B. : La soirée consiste à recréer des liens entre les élèves qui y participent. Elle permet aussi à leurs enseignant.e.s de leur dire un dernier au revoir après toutes ces années passées à leurs côtés.

A.M. : Selon vous, la soirée des DÉSI constitue-t-elle un événement important ? Si oui, pensez-vous qu’elle sera répétée dans les années futures ?

L.-A.B. : La soirée est bien ancrée dans les traditions du programme, et il est important de prendre un moment pour souligner le bon travail accompli par nos élèves. Donc, bien entendu, la remise sera reconduite au cours des prochaines années.

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

De l’insulte à l’injure

Texte | Éric Dubois, syndicaliste, citoyen des Trois-PistolesIllustration | CDA Récemment, Le Devoir a publié …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *