De vous jusqu’à nous

Texte | Léa Laplante-Simard, directrice et archiviste, Centre d’archives du Témiscouata

Lorsque l’on est petit·e, notre cerveau emmagasine une tonne d’informations. Jour après jour, on apprend l’alphabet, on différencie les couleurs, on compte jusqu’à 100 et l’on mémorise le trajet jusqu’à la maison. Plus tard, on retient des formules mathématiques, les règles de grammaire et toutes les combinaisons de nos cadenas. Et si l’on fréquente une petite école, eh bien, on connaît le prénom de tou·te·s les autres élèves, nom de famille inclus ! Et puis, le temps passe, et à l’aube de nos retrouvailles du secondaire, soudainement les visages de ceux et celles avec qui l’on a partagé notre lunch pendant 5 ans deviennent un peu flous. On cherche leurs noms de famille, on se demande si c’était bien avec lui ou elle que l’on était en binôme en chimie, et ce, après seulement 10 ans de séparation.

Alors, imaginez après 50, 100 ou 150 ans. Les informations qui nous semblaient acquises, apprises et banales tombent lentement dans l’oubli. Soudainement, c’est toute une génération qui s’estompe en emmenant avec elle ses habitudes, ses modes, ses coutumes, sa musique et son essence. Si aujourd’hui nous pouvons nous souvenir des générations qui nous ont précédés, c’est parce qu’elles ont laissé des traces de leur présence… et que ces dernières ont été conservées précieusement. Que ce soit par le biais de photographies, de textes, de films ou d’objets, ces archives demeurent encore aujourd’hui le seul moyen de se remémorer leur époque. Nous n’échapperons pas au temps qui passe, et c’est pourquoi le Témiscouata s’est doté d’un centre d’archives. La mission du Centre d’archives du Témiscouata est l’acquisition, le traitement, la conservation et la mise en valeur du patrimoine archivistique de la MRC de Témiscouata. En d’autres mots, nous prenons en charge bon nombre d’archives qui racontent notre histoire régionale ; nous assurons le tri, le classement et la conservation à long terme des archives de la population témiscouataine.

Aperçu des cassettes issues du fonds
d’archives de la Télévision communautaire
du Témiscouata (FT0025 Fonds T.V.C.T).
Crédit photo : Léa Laplante-Simard

« (…) NOUS PRENONS EN CHARGE BON NOMBRE D’ARCHIVES QUI RACONTENT NOTRE HISTOIRE RÉGIONALE; NOUS ASSURONS LE TRI, LE CLASSEMENT ET LA CONSERVATION À LONG TERME DES ARCHIVES DE LA POPULATION TÉMISCOUATAINE. »

Nul besoin que vos archives, documents ou objets soient prestigieux ou rares pour avoir une valeur archivistique. Les archives sont tout ce qui raconte votre histoire. Certains objets qui vous entourent dans la vie de tous les jours peuvent sembler à première vue sans intérêt, vieux, encombrants, banals… Mais pensez-y. Quelque chose qui est présentement totalement anodin pourrait bien être, d’ici quelques générations à peine, un véritable reflet de la vie quotidienne de la société actuelle. Une petite fenêtre sur NOTRE histoire. Nous savons que plusieurs sous-sols sont possiblement remplis de vieilles boîtes et d’objets poussiéreux dont vous ne savez plus quoi faire. C’est exactement ce qui nous intéresse, ces petits trésors cachés qui racontent votre histoire personnelle et du même coup, notre histoire collective.

Avant de jeter, pensez à nous ! Nous créons des fonds d’archives pour les individus, les familles, les organismes et même les entreprises. Les fonds sont ensuite conservés dans notre voûte, et nous nous assurons de les préserver selon les normes archivistiques, pour qu’ils traversent le temps en toute sécurité. Et bien souvent, de vos archives émanent de véritables trésors ! C’est pourquoi nous travaillons à faire rayonner les archives en faisant connaître leur contenu à la population par le biais de différentes initiatives comme des expositions, des présentations ou des publications.

N’hésitez donc pas à nous contacter si vous désirez léguer vos archives ou encore si une question en lien avec l’histoire de la région vous trotte dans la tête. Nous sommes persuadé·e·s que vous possédez plusieurs objets et documents qui pourront enrichir chacun à leur façon les archives du Témiscouata !

Les meilleures façons de nous joindre en ces temps de pandémie sont par téléphone (418 899-6725, poste 4440) et par courriel :

Léa Laplante-Simard, directrice et archiviste : direction@archivestemiscouata.ca

Simon Rioux, archiviste :
archiviste@archivestemiscouata.ca

Au plaisir de connaître votre histoire !

Livre des minutes – 1938
Centre d’archives du Témiscouata – FT0035
(Fonds Cercle des fermières de Cabano) Dossier No.01.
Plage de Notre-Dame-du-Lac – 194[7]
Centre d’archives du Témiscouata – FT0010
(Fonds Mobbs, Lewis, Block & CO.) Dossier No.09.

À propos Marie-Amélie Dubé

Voir aussi

Se nourrir virtuellement

Texte et photo | Véronique Bourrassa Les mots « capacité d’adaptation », martelés (j’exagère à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *